14 juin 2016

Lancement du numéro vert « Sexualités, Contraception, IVG » - 0800 08 11 11

Lancement d'un numéro vert "Sexualité, contraception, IVG" par la Planning Familial.

 

n° vert IVG.jpg

ivg_ministere_sante_presse.jpg

Ce projet est financé par le Ministère des Affaires Sociales, de la Santé et des Droits des Femmes.

La mise en place d'un numéro unique répond à une revendication de longue date du Planning Familial : l’accès égal de toutes et tous à une information claire, exacte et sans jugement sur les questions liées à la sexualité. L’IVG est incluse dans les compétences de ce numéro vert : il s'agit d'un signal fort qui fait de l’avortement un événement de la vie sexuelle des femmes au même titre que la contraception, la grossesse, ou la prévention des infections sexuellement transmissibles. Cela contribue à lever le tabou sur l'IVG et participe à sa déstigmatisation. C'est la meilleure réponse aux stratégies des opposants.es qui diffusent leurs messages mensongers et culpabilisants sur leurs sites internet et autres dispositifs de communication

 

Lire la suite sur Planning Familial ou consulter les informations en PDF

 

 

29 mars 2016

Le Planning familial a 60 ans (2)

Cette année, le Planning familial fête ses 60 ans : 60 ans de lutte pour le droit à la contraception, à l’avortement et à l’éducation à la sexualité.

 les 60 ans du Planning familial

Créée en 1956 sous le nom de "La maternité heureuse", l’association réunissait des femmes et des hommes mobilisés contre la loi de 1920 qui interdisait l’avortement, ainsi que l’utilisation et la diffusion de tout moyen contraceptif en France. En 1960, l’association devient le "Mouvement Français pour Le Planning Familial" (MFPF), dit "Le Planning Familial".

Aujourd’hui, le Planning familial est structuré en une confédération nationale qui regroupe 75 associations départementales.

150 lieux d’information et 29 centres de planification.

Chaque année, le Planning familial accueille 750 000 personnes, femmes et hommes de tous âges, dans ses lieux d’information et centres de planification. Dans ces lieux d’écoute où la parole se libère, les entretiens portent sur toutes les questions relatives à la sexualité, la contraception, l’IVG, les maladies sexuellement transmissibles, les violences.

Les centres de planification ou d’éducation offrent par ailleurs des consultations médicales. Ils peuvent aussi réaliser des interruptions volontaires de grossesse (IVG) par mode médicamenteux (jusqu’à 5 semaines de grossesse).

Lire la suite sur le site du Ministère des affaires sociales et de la santé...

Réécouter l'émission de France Inter :

voir notre publication du 07 mars...

07 mars 2016

Le Planning Familial a 60 ans

France Inter lui consacre une émission.

Sexisme, violence, IVG... Des femmes témoignent de leurs problèmes. Soixante ans après sa création, le Planning familial a encore bien des combats à mener.

PF a 60 ans.jpg

C'est une conversation téléphonique presque clinique, où il est question de prise de cachets, de saignements, du processus abortif. C'est un autre récit, bref et désespéré, celui d'une grossesse non désirée dans une vie sans papiers. C'est une militante qui lâche « ça nous soûle » de constater, encore et toujours, que les femmes « s'excusent de devoir appliquer ce droit » à l'avortement obtenu il y a plus de quarante ans.

A l'écoute d'Interception, ce dimanche (France Inter, 9h10, puis en podcast), la détermination monte, farouche : pas tou­che au planning familial. Soixante ans après sa création, son existence est toujours aussi primordiale.

Ce reportage de Véronique Julia n'est pas le premier à raconter la lutte pour l'IVG et la contraception, les droits des femmes et les violences qui leur sont faites, la solitude des malades du VIH. Mais ici, ces mots sont des faits bruts, réels, vécus par Patricia, Sarah, Louise, Nathalie ou Marie ; l'urgence qui les inspire, palpable, leur confère une force solennelle. Et réactive la colère contre ceux qui voudraient anéantir le Planning.

30 septembre 2015

IVG : suppression du délai de réflexion et N° vert anonyme et gratuit 0800 08 11 11

http://www.sante.gouv.fr/ivg

Le Sénat a voté la suppression du délai de réflexion de 7 jours, imposé aux femmes souhaitant avoir recours à une interruption volontaire de grossesse. Cet amendement de la loi sur l’avortement de 1975 ne fait pas l’unanimité.

Vendredi 18 septembre, dans le cadre de l’examen du projet de loi santé, le Sénat a voté la suppression du délai de réflexion imposé aux femmes avant un avortement. Depuis la loi de 1975, deux consultations médicales sont obligatoires avant le recours à une IVG, avec un délai de sept jours entre les deux.  En avril, déjà, l’assemblée nationale avait voté cette mesure avant qu’elle ne soit supprimée par la commission des Affaires sociales du Sénat. Le président, le sénateur Les Républicains Alain Milon, estimait que les règles entourant l’IVG devaient être soumises à un examen dans le cadre d’une loi sur la bioéthique.


Aujourd’hui, cinq mois plus tard, 177 sénateurs ont voté un amendement de rétablissement contre 151. L’ensemble de la gauche et 22 membres du groupe UDI-UC ont voté  "pour" quand le groupe Les Républicains et quatre centristes ont voté "contre". "Le patriarcat c’est terminé", s’est réjouie Laurence Cohen, membre du groupe Communiste républicain et citoyen.

Lire la suite sur le Journal des femmes

 


Comment est encadrée l'IVG en France ? Réponse mise en images par Barbara Huet.

Posted by FRANCE INFO on mardi 29 septembre 2015

25 septembre 2014

Dans le cadre de la Journée Mondiale de la Contraception, le 26 septembre prochain, le Planning Familial de l’Isère s’associe avec l’Office Départemental des Personnes Handicapées de l'Isère pour aller à la rencontre des personnes en situation de handicap

Dans le cadre de la Journée Mondiale de la Contraception, le 26 septembre prochain, le Planning Familial de l’Isère s’associe avec l’Office Départemental des Personnes Handicapées de l'Isère  pour aller à la rencontre des personnes en situation de handicap.

 Pour ce faire, le Planning Familial de l’Isère mobilise 2 conseillères conjugales et familiales qui mèneront des visites guidées de cette toute nouvelle exposition intitulée Contraception, tout SEXplique’.

exposition,planning familial,office départemental des personnes handicapées,grenoble,isère,tout sexplique,contraception

Dans quel but visiter l’expo ?

Cette exposition de 11 panneaux a pour but de favoriser le dialogue autour de la contraception afin que :

  • - non seulement chacun, femme et homme, se sente concerné à part égale par la contraception
  • - afin également de mobiliser jeunes et moins jeunes sur la défense du droit à la contraception et à l’avortement, liberté régulièrement remise en question en France, en Europe et dans le monde.

Celle-ci est destiné à un public de jeunes et adultes, femmes et hommes.

Dans quel lieu et quand se tiendront les visites guidées de l’expo?

 Lieu d’expo : à l’Office Départemental des Personnes Handicapées de l'Isère (ODPHI) - La Grange du Château - 38320 Eybens – Tel : 04.76.62.28.18

Date : Le vendredi 3 octobre 2014

 Horaires : des visites guidées de 45 mn auront lieu entre 13h-17h

Si vous êtes intéresséEs par les visites guidées, merci de nous préciser par retour de ce message le créneau de préférence de votre groupe : 13h-13h45 / 13h45-14h30 / 14h45-15h30 / 15h30-16h15 / 16h15-17h

Composition des groupes : variable en fonction du type de handicap, grosso modo pas plus de 8 personnes par groupe, mixte ou non mixte selon votre préférence

Coût : visites gratuites

Peut-on également visiter librement l’expo ?

Oui, l’expo peut parfaitement être visitée individuellement par tout public, de 13h-17h, le 3 octobre.

Auprès de qui se renseigner ?

Contacter Métilde de l’association du Planning Familial de l’Isère située à Grenoble- Tél. : 04.76.87.89.24 - secretariat@leplanningfamilial38.org  

 

exposition,planning familial,office départemental des personnes handicapées,grenoble,isère,tout sexplique,contraception