24 juin 2016

Sexualité, les nouvelles générations refusent de rentrer dans les cases

Le duo homo/hétéro est mort. Asexuel, skoliosexuel, lithromantique: la génération des moins de 30 ans s’identifie grâce à une multitude de nouveaux termes définissant leur orientation sexuelle.

pas dans des cases.JPG

Pansexualité? Queer? Graysexuel? Vous ignorez la signification de ces mots? Les jeunes, eux, la connaissent. Des nouveaux termes pour leur permettre de s’identifier. Dans cette évolution permanente, la bipolarité hétéro/homo semble révolue. Pour Caroline Dayer, chercheuse associée de l’Institut des Etudes genre de Genève, «la binarité n’est pas naturelle, elle renvoie à une construction historique et sociale. Aujourd’hui, les jeunes créent un panorama plus large pour se définir plus facilement.» 

Enquête faite par Le Temps (site d'information Suisse), 4ème volet.

Lire la suite

 

15 mai 2014

17 mai 2014 : Journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie, organisée par associations et structures engagées...

cripsidf.jpgLe Crips * fait de la lutte contre l'homophobie, la transphobie et la sérophobie une de ses priorités. Ces principes sont au cœur de ses actions de prévention et de sensibilisation menées tout au long de l'année notamment lors de la journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie qui a lieu le 17 mai

Atelier homophobie présenté sous forme de projections-débats, de démonstrations d’outils pédagogiques et d’expositions photos, sera l’occasion d’échanger avec les jeunes de façon ludique. Informations et inscriptions auprès de Virginie Hedouin 01 56 80 33 54 ou par mail. 28 mai 2014 (14h00 - 17h00) au Cybercrips

Un dossier en ligne pour aider les professionnels à mener des actions et leur fournir des éléments de connaissances, des outils et des ressources pour aborder avec les jeunes la question des violences liées à l'orientation sexuelle et à l'identité de genre.

 * Crips : centre régional d'information et de prévention du sida

 

journée mondiale,homophobie,transphobie,sérophobie,information,prévention,orientation sexuelle,homosexualité,identité de genre,transgenre,sida

A Lyon, la Bibliothèque Municipale de la Part-Dieu organise une rencontre sur l'homophobie et la transphobie en France et dans le monde, en partenariat avec SOS Homophobie

Au programme : présentation du rapport annuel 2014 de l'association SOS Homophobie sur l'homophobie en France - débat sur l'homophobie dans le monde - vernissage de l'exposition 40 dessinateurs contre l'homophobie au Théâtre du Gai Savoir (Lyon 6ème)

journée mondiale,homophobie,transphobie,sérophobie,information,prévention,orientation sexuelle,homosexualité,identité de genre,transgenre,sida

 

11 mai 2014

Création d'un sexe "non spécifique" par la Haute Cour d'Australie

Par une décision du 2 avril 2014, la Haute Cour d’Australie a permis d’inscrire comme sexe à l’état civil une mention autre que masculin et féminin. L’inscription de cette nouvelle mention, intitulée « non spécifique », n’est nullement laissé au libre choix des individus. Conscients de l’importance sociale de cette innovation juridique, les magistrats australiens ont subordonné son inscription à de strictes conditions.

Article intégral en PDF
Benjamin Moron-Puech, « Création d’un sexe « non spécifique » par la Haute Cour d’Australie », La Revue des droits de l’homme [En ligne], Actualités Droits-Libertés, mis en ligne le 10 avril 2014, consulté le 11 avril 2014.

 

06 mai 2014

1st Global Conference : Sexuality and Disability 6th to 8th May 2014 Lisbon, Portugal - la première Conférence Mondiale : Sexualité et Handicap se déroule à Lisbonne au Portugal entre le 6 et le 8 Mai 2014

 

Cette Conférence première en son genre est organisée par "INTER-DISCIPLINARY.NET"

1st global conference.gif

 

 

"Sexuality is an integral part of the personality of everyone: man, woman and child; it is a basic need and aspect of being human that cannot be separated from other aspects life.” (World Health Organisation)

"La sexualité fait partie intégrante de la personnalité de chacun : homme, femme et enfant; c'est un besoin élémentaire et une dimension de l'être humain qui ne peut être séparé des autres dimensions de la vie" (OMS).

L'objectif de cette conférence est d'aller à l'encontre de l'opinion fréquemment partagée au sujet du handicap et de la sexualité, en encourageant la recherche interdisciplinaire, la formation de réseaux et l'échange de savoirs.

12 novembre 2013

"Masters of sex" - saison 1 - ou comment une chaîne de TV américaine raconte en séries l'histoire de Masters et Johnson, OCS City la diffuse sur nos écrans chaque vendredi à 20h40

 Dans les années 1950, les Etats-Unis sont secoués par la révolution sexuelle. Masters of Sex retrace l'histoire vraie de William Masters et Virginia Johnson, deux pionniers de la recherche en sexologie dont la carrière va les mener d'un hôpital de Saint Louis jusqu'à la Une du magazine Time.

xxlarge_mastersofsex_39c59.jpg

Michael Sheen et Lizzy Caplan interprètent W. H. Masters et Virginia Johnson

Le film  est en Version Originale Sous-Titrée - produit aux Etats Unis en 2013

par Michelle Ashford - Durée : 59 minutes - Genre : drame - Format : 16/9

"Masters of sex" met en scène une approche à la fois physique et psychologique. Pour la réalisatrice Michelle Ashford, ce questionnement est toujours d'actualité car "si notre connaissance du corps a largement évolué, nos doutes face à nos performances, face au plaisir et aux sentiments de l'autre, sont toujours grands".

Masters and Johnson ont écrit plusieurs ouvrages dont :

"Les perspectives sexuelles -homo, bi,hétérosexualité, une ou des sexualités ? "

"Les réactions sexuelles", résultat de onze ans de recherche.

"Les mésententes sexuelles et leur traitement"

Ces ouvrages sont épuisés, ils seront bientôt consultables au Centre de Ressources Documentaires du CeRHeS (vous serez bien sûr informés de sa prochaine ouverture par le blog).