14 juin 2016

Lancement du numéro vert « Sexualités, Contraception, IVG » - 0800 08 11 11

Lancement d'un numéro vert "Sexualité, contraception, IVG" par la Planning Familial.

 

n° vert IVG.jpg

ivg_ministere_sante_presse.jpg

Ce projet est financé par le Ministère des Affaires Sociales, de la Santé et des Droits des Femmes.

La mise en place d'un numéro unique répond à une revendication de longue date du Planning Familial : l’accès égal de toutes et tous à une information claire, exacte et sans jugement sur les questions liées à la sexualité. L’IVG est incluse dans les compétences de ce numéro vert : il s'agit d'un signal fort qui fait de l’avortement un événement de la vie sexuelle des femmes au même titre que la contraception, la grossesse, ou la prévention des infections sexuellement transmissibles. Cela contribue à lever le tabou sur l'IVG et participe à sa déstigmatisation. C'est la meilleure réponse aux stratégies des opposants.es qui diffusent leurs messages mensongers et culpabilisants sur leurs sites internet et autres dispositifs de communication

 

Lire la suite sur Planning Familial ou consulter les informations en PDF

 

 

07 mars 2016

Le Planning Familial a 60 ans

France Inter lui consacre une émission.

Sexisme, violence, IVG... Des femmes témoignent de leurs problèmes. Soixante ans après sa création, le Planning familial a encore bien des combats à mener.

PF a 60 ans.jpg

C'est une conversation téléphonique presque clinique, où il est question de prise de cachets, de saignements, du processus abortif. C'est un autre récit, bref et désespéré, celui d'une grossesse non désirée dans une vie sans papiers. C'est une militante qui lâche « ça nous soûle » de constater, encore et toujours, que les femmes « s'excusent de devoir appliquer ce droit » à l'avortement obtenu il y a plus de quarante ans.

A l'écoute d'Interception, ce dimanche (France Inter, 9h10, puis en podcast), la détermination monte, farouche : pas tou­che au planning familial. Soixante ans après sa création, son existence est toujours aussi primordiale.

Ce reportage de Véronique Julia n'est pas le premier à raconter la lutte pour l'IVG et la contraception, les droits des femmes et les violences qui leur sont faites, la solitude des malades du VIH. Mais ici, ces mots sont des faits bruts, réels, vécus par Patricia, Sarah, Louise, Nathalie ou Marie ; l'urgence qui les inspire, palpable, leur confère une force solennelle. Et réactive la colère contre ceux qui voudraient anéantir le Planning.

30 septembre 2015

IVG : suppression du délai de réflexion et N° vert anonyme et gratuit 0800 08 11 11

http://www.sante.gouv.fr/ivg

Le Sénat a voté la suppression du délai de réflexion de 7 jours, imposé aux femmes souhaitant avoir recours à une interruption volontaire de grossesse. Cet amendement de la loi sur l’avortement de 1975 ne fait pas l’unanimité.

Vendredi 18 septembre, dans le cadre de l’examen du projet de loi santé, le Sénat a voté la suppression du délai de réflexion imposé aux femmes avant un avortement. Depuis la loi de 1975, deux consultations médicales sont obligatoires avant le recours à une IVG, avec un délai de sept jours entre les deux.  En avril, déjà, l’assemblée nationale avait voté cette mesure avant qu’elle ne soit supprimée par la commission des Affaires sociales du Sénat. Le président, le sénateur Les Républicains Alain Milon, estimait que les règles entourant l’IVG devaient être soumises à un examen dans le cadre d’une loi sur la bioéthique.


Aujourd’hui, cinq mois plus tard, 177 sénateurs ont voté un amendement de rétablissement contre 151. L’ensemble de la gauche et 22 membres du groupe UDI-UC ont voté  "pour" quand le groupe Les Républicains et quatre centristes ont voté "contre". "Le patriarcat c’est terminé", s’est réjouie Laurence Cohen, membre du groupe Communiste républicain et citoyen.

Lire la suite sur le Journal des femmes

 


Comment est encadrée l'IVG en France ? Réponse mise en images par Barbara Huet.

Posted by FRANCE INFO on mardi 29 septembre 2015

28 août 2014

Les femmes sont-elles encore libres de leur contraception ?

 France CultureSur France Culture le 27 août 2014 avec :

  • Nathalie Bajos, sociologue, démographe, directrice de recherche à l'Inserm
    Jean-Yves Nau, journaliste à Slate.fr et docteur en médecine, auteur du blog « Journalisme et santé publique »
    Dalila Touami, responsable du planning familial en Ile de France