10 juin 2014

"Sous prétexte de "corps âbimés, les personnes handicapées auraient-elles moins de droits que les autres ?"

jérôme deya.jpg

 

 

"Lauréat 2014 du concours SOPHOT.com de la photographie humaniste et sociale, Jérôme Deya expose son travail photographique "À mon corps dérangeant" du 4 juin au 19 juillet à la galerie Fait & Cause à Paris. Collaborateur de Faire Face, il explique ce qui l’a poussé à s’intéresser à la vie affective et sexuelle des personnes handicapées et à mettre en images un « hymne au corps différent »."...

Lire la suite

24 mars 2013

"En langue des signes, ce qui est dit est montré. Lorsque ce qui est dit tourne autour du sexe, cette spécificité peut se déployer dans toute sa splendeur et sa saveur"

 Émission bilingue, français - langue des signes, l'Oeil et la Main propose un espace de rencontre entre sourds et entendants. Diffusion : sur France 5, les lundis à 8h25, sauf le premier lundi du mois. Rediffusion le samedi à 23h00 (France 5 sur la TNT).

 

ressources,film ressources témoignage santé sexuelle,droits sexuels,société,web

 

"L'oeil sous la couette" est une émission réalisée par Danièle Richard, diffusée le 14/01/2013, elle met en scène cette rencontre autour de la sexualité entre sourds et entendants, la video est toujours visible  http://www.france5.fr/oeil-et-la-main/?page=emission&...

 

ressources,film ressources témoignage santé sexuelle,droits sexuels,société,web


"Différentes comme nous toutes", une émission de Véronique Berthonneau, à l'occasion des manifestations autour de la journée de la femme, une émission bilingue à voir et à entendre sur la video toujours disponible "Belle et handicapée, ça vous dérange?" l'oeil et la main se penche sur la question avec Isabelle Voizieux. http://www.france5.fr/oeil-et-la-main/?page=emission&id_article=3036

 

ressources,film ressources témoignage santé sexuelle,droits sexuels,société,web

"De Séverine à Séverin", émission réalisée par David Boisseaux-Chical et Vina Hiridjee, diffusée le 18/03/2013. "Enfant, elle s’appelait Séverine. Aujourd’hui, à 32 ans, il se fait appeler Séverin. Mais passer de l’une à l’un, du genre féminin au genre masculin, est le résultat d’un processus qui remonte à son enfance. S’étant très tôt senti homme, Séverin a depuis quelques années commencé à transformer son corps physiquement en se faisant prescrire des hormones. Portrait d’un sourd qui a ressenti la nécessité de changer de genre et qui se bat pour obtenir un changement d’identité sur son état civil."http://www.france5.fr/oeil-et-la-main/?page=emission&...

02 février 2013

Un hôpital psychiatrique condamné pour avoir interdit les rapports sexuels

LA JUSTICE RAPPELLE QUE LA  VIE SEXUELLE, EST UNE COMPOSANTE INALIENABLE DE LA LIBERTÉ INDIVIDUELLE

Le règlement de fonctionnement de l'unité "interdisait à tous les patients d'avoir entre eux des relations sexuelles" en invoquant la vulnérabilité et la protection des malades.

HP et VAS.jpg

La cour administrative d'appel de Bordeaux a condamné un hôpital psychiatrique de Gironde pour avoir interdit les relations sexuelles entre patients à tous les malades d'une unité, jugeant qu'il leur imposait une "sujétion excessive", trop "générale et absolue" .

L'arrêt  invoque des articles de la Convention européenne des droits de l'homme, du code de la santé publique et du code civil pour rappeler que l'exercice du droit au respect de la vie privée"d'une personne atteinte de troubles mentaux hospitalisée sans son consentement" constitue une "liberté individuelle [...] dont le respect de la vie sexuelle est une composante". L'ingérence dans l'exercice de ce droit "par une autorité publique" ne peut être légale "que si elle répond à des finalités légitimes et qu'elle est adéquate et proportionnée", souligne la cour.

Selon le CeRHeS, il est fondamental de rappeler ainsi le caractère illégal et attentatoire aux libertés individuelles de nombre de règlements intérieurs et de règles de fonctionnement aux sein des établissements pour personnes en situation de handicap.

Il y a urgence à se pencher sur cette question AVEC les personnes concernées et à développer de véritables espaces de parole et d'accompagnement adaptés.

Article du Monde (PDF)

Article de Sud-Ouest (PDF)

Conclusions du rapporteur public

04 octobre 2012

L'amour par delà le handicap

journée d'étude,formation,santé sexuelle,droits sexuels,professionnel-le-sJournée d'étude organisée en partenariat avec la haute Ecole Fribourgeoise en Travail Social le mardi 27 novembre 2012 à l'IRTS de Franche-Comté (1 rue Alfred de Vigny, Besançon).

Résumé

Parler de la vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap en institution n’est pas aisé. Il s’agit d’un sujet délicat, difficile à aborder en raison de sa complexité. Pour autant, cette question y est très présente, ici comme en milieu ordinaire puisque la personne en situation de handicap comme tout être humain, est un être sexué. Cette dimension importante de la personne s’exprime de manières diverses telles que le désir amoureux, la formation des couples, la survenue d’une grossesse mais aussi sur un versant plus négatif dans des relations de sujétion ou de passages à l’acte violents. Á travers ces différentes expressions, et de ce que notre société autorise en la matière, c’est toute notre démocratie et sa modernité qui est interrogée. La question du corps interpelle également le professionnel de par sa proximité corporelle quotidienne notamment avec les personnes les plus dépendantes. Dans une société où l’on parle d’intégration de la personne en situation de handicap, de respect de la personne dans sa globalité, on ne peut omettre d’aborder cette question, chacun ayant droit à une vie sexuelle et affective épanouissante. Face à cela, chaque institution est amenée à travailler cette question sur un mode qui lui est propre. Comment, au travers de leurs missions d’accueil, d’accompagnement des bénéficiaires, répondent- elles aux questions que pose la survenue de la sexualité dans la vie quotidienne ? Penser l’institution, s’interroger sur ses propres pratiques en fonction de cette réalité sexuelle est donc nécessaire avec, entre autres, une ouverture sur la question de l’assistance sexuelle.

Lire la suite