10 février 2017

Blind Sex

 

À la fin des vacances d'été, Louise, aveugle de naissance, étouffe entre sa mère et sa sœur. À 20 ans, elle voudrait baiser comme tous les jeunes de son âge. Après s'être perdue en forêt, une rencontre inopinée avec une fille dans un camp naturiste va éveiller, chez elle, un désir insoupçonné » La découverte de son corps, de ses sens... Cette expérience l'encouragera à s'émanciper. Le synopsis de Blind sex, premier court-métrage réalisé par Sarah Santamaria-Mertens, interpelle par son originalité. Il faut dire que la sexualité des personnes handicapées ne figure pas au rang des sujets les plus abordés par le cinéma. Pourtant, à Clermont-Ferrand, ce film de 31 minutes sera en compétition au 39e Festival international du court-métrage 2017.

Lire la suite sur le site de handicap.fr

25 juillet 2014

« Au premier regard » : l’un voit, l’autre pas – s’aimeront-ils ?

déficience visuelle, homosexualitéC’est la fin de l’été à São Paulo. Leonardo, 15 ans, est aveugle. Il aimerait être plus indépendant, étudier à l’étranger, mais aussi tomber amoureux. Un jour, Gabriel, un nouvel élève, débarque dans sa classe. Les deux adolescents se rapprochent et progressivement, leur amitié semble évoluer vers autre chose. Mais comment Leonardo pourrait-il séduire Gabriel et savoir s’il lui plait puisqu’il ne peut pas le voir ?

Film brésilien de Daniel Ribeiro avec Guilherme Lobo, Fabio Audi, Tess Amorim, Lúcia Romano (1 h 35)

Découvrez également la critique sur le site du Monde.fr

Le Monde.fr | 22.07.2014 à 11h09 | Par Mathieu Macheret

"Si Au premier regard évolue quelques coudées au-dessus de la mêlée, c’est qu’il a la sensibilité de ne jamais instrumentaliser son récit au profit d’une démonstration ou d’une symptomatologie sociale. L’homosexualité ne sert pas ici à dénoncer l’intolérance ou l’arriération d’une région, mais participe d’une question plus large, qui accessoirement la dépasse : celle de l’émancipation d’un garçon infantilisé par son handicap, encore peu sûr de lui car trop couvé par ses parents et sa meilleure amie Giovana (Tess Amorim) — elle aussi éprise du beau Gabriel." (lire la suite...)

 
Au premier regard par previewnet

30 juin 2014

"Les amours d'Emma" vendredi 4 juillet à 20h50 sur Arte : une jeune femme aveugle veut avoir un enfant envers et contre tout

amours d'emma.jpg

Emma, jeune femme aveugle de 29 ans, jolie et pétillante de vie, veut avoir un enfant, sans s'encombrer de sentiments.

"Découpé en six segments épousant les variations émotionnelles de son héroïne, ce film offre un regard singulier sur le handicap en dépassant sa dimension physique. Sourde aux battements de son cœur, Emma, dont l'indépendance revendiquée masque un douloureux sentiment d'insécurité, souffre de cécité sentimentale."

Téléfilm espagnol - Roberto Pérez Toledo - 2011 - 81 '

18 juin 2014

La FIDEV a récemment mis en place un service d'accompagnement à la parentalité pour les (futurs) parents déficients visuels

fidev.jpeginsertion professionnelle

et réadaptation

pour déficients visuels

                                                  en Rhône-Alpes

 

L'accompagnement à la parentalité mis en place par la FIDEV "a pour objectif de développer l'autonomie des futurs parents et familles déficientes visuelles accueillant un enfant...Sont concernés les (futurs) parents déficients visuels, leur familles, les personnes déficientes visuelles responsables d'un enfant."

Présentation de ce service dans le document ci-joint     Service Parentalité FIDEV.pdf