09 mars 2016

Magali Le Naour Saby ou le combat d'une femme qui danse et joue au cinéma et au théâtre

Magali Le Naour.jpg

Tous les jours, Magali Le Naour-Saby se heurte aux trottoirs, aux pentes trop raides, aux autres espaces inaccessibles qui rythment le quotidien des personnes en fauteuil roulant. Mais elle a trouvé un endroit où s'en libérer : la scène. Car même si elle est handicapée, Magali est avant tout danseuse.

"Comédienne et danseuse, je me suis particulièrement intéressée à la danse contemporaine, ainsi qu’aux problématiques associées au corps humain dans l’espace scénique.

L'étude de la féminité est venue, par la suite, enrichir mes premières réflexions. Qu’est-ce que le désir ? Peut-on encore être une jeune femme désirable avec un corps différent ?

 Il me semble intéressant que ces questions intimes, parfois taboues, puissent être abordées à travers la danse, le théâtre, la photographie ou bien le cinéma."

 

 Magali  joue Stéfana, dans le film "Les Indésirables"

de Philippe Barassat

sortie le 18 mars 2015, disponible en DVD

8mars2016.jpg

05 décembre 2014

"Homos la Haine", un documentaire de Eric Guéret et Philippe Besson, diffusé dans l'émission Infra Rouge, mardi 9 décembre à 22h45 sur France 2

 

"L’homophobie est un mal qui nous ronge. C’est une violence pour toute la société car elle empêche des rapports libres et égaux entre tous les individus, qu’ils soient homosexuels ou hétérosexuels. Pour réagir à cet état de fait, Éric Guéret et Philippe Besson réunissent dans ce documentaire des paroles d’hommes et de femmes qui souffrent d’avoir subi des actes homophobes violents. Sauvagement agressés par des anonymes, rejetés par leur famille, harcelés au travail, chacun revient sur ce qu’il a vécu. 
En mettant en scène ces neuf témoignages, le documentaire Homos, la haine rend compte des effets dévastateurs de l’homophobie. Qu’elle soit diffuse ou qu’elle donne lieu à des passages à l’acte d’une violence inouïe, l’homophobie a les mêmes racines, bien ancrées au plus profond de l’inconscient collectif, qu’il faut absolument parvenir à extirper.

La case Infrarouge invite les téléspectateurs à réagir et commenter les documentaires en direct sur twitter via le hashtag #infrarouge".

 

30 septembre 2014

Flore : un documentaire réalisé par Jean-Albert Lièvre. Il nous raconte une histoire d'Alzheimer, qui nous fait peur à tous...Il nous montre aussi que le meilleur peut vaincre le pire, avec l'attention, l'affection, le soin...


                   
                    
  " Flore", documentaire de 1h33', réalisé par Jean-Albert Lièvre, 

est sorti en salle le 24 septembre 2014

    Vous pouvez le voir au Comedia, à Lyon, tous les jours à 18h50.
                   
                
                   

12 novembre 2013

Récit autobiographique, "l'alphabet" bouleverse les certitudes et suggère que si tout peut s'écrouler en un instant, tout peut aussi renaître

récit autobiographique,avc,rupture,cassure,souffrances,combat,relation amoureuse,sexualité redécouverte,renaissance du désir,vie

L'auteure, Michèle Sommé est correctrice dans l'édition. Victime d'un AVC à l'âge de 29 ans, elle voit sa vie basculer vers une existence limitée par ses handicaps, sans espoir de guérison. C'est grâce à une rencontre et à la redécouverte de sa sexualité qu'elle retrouve le désir de vivre.

Loin de verser dans l'écueil du récit de vie larmoyant, l'Alphabet embarque le lecteur dans une aventure palpitante et bouleversante : celle du nouveau départ que prennent les accidentés de la vie.

Mariée, jeune maman de 3 enfants, Sophie mène une existence épanouie et très active. Elle a une "santé de fer" et un sens de l'organisation à toute épreuve.

Une nuit, peu avant les fêtes de Noël, un AVC brise sa vie. Rien ne sera plus comme avant, son quotidien, ses relations, son corps...Sophie entame alors un marathon pour réapprendre à vivre. Un apprentissage à tâtons dont l'alphabet, outil premier de communication, devient la métaphore, jusqu'à ce qu'une rencontre lui redonne le goût à la vie, grâce oà la tendresse et à la sexualité.

Aux éditions Atlande, collection Roman d'espoir.