25 janvier 2017

J-74 Du désir d'enfant au devenir parent... Quels cheminements quand on a un handicap ?

5eme-colloque-désir d'enfants devenir parents.jpg

 

5ème colloque de l'association Grandir d'un Monde à l'Autre

 

p117-grandir-d-un-monde-a-l-autre-g.jpg

 

 

 

 

 

 

Voici un aperçu du programme et quelques informations utiles: 

Le matin sera consacré au DÉSIR D'ENFANT. Deux conférences seront tenues par Saül Karsz (philosophe et sociologue) et Martine Duboc (psychologue clinicienne). Ces interventions seront suivies d'une table ronde, animée par Saül Karsz, au cours de laquelle seront diffusés des extraits du film de Rémy Viville et Olivier Raballand, " Aux yeux du monde " (dont vous pouvez visionner un extrait ici). Des personnes en situation de handicap ainsi que des professionnels de Service d'Accompagnement et de Soutien à la Parentalité (SASP) seront présentes pour témoigner.

 

Sur le même mode, deux conférences ainsi qu'une table ronde rythmeront l'après-midi, consacré au DEVENIR PARENT. Saül Karsz, ainsi que Bertrand Coppin (directeur de l'IRTS Hauts-de-France) prendront la parole pour les conférences du début d'après-midi. La table ronde, animée par Saül Karsz et avec la participation de Bertrand Coppin, constiituera un moment d'échanges entre professionnels de SASP, personnes en situation de handicap et la salle.
 

Date et lieu

Quand ?  vendredi 17 mars 2017.

Où ? A Nantes Salle Festive Nantes Erdre

Horaires:  de 8h30 à 17h30

Inscriptions payantes

  • 80€ Professionnels
  • 40€ Individuels
  • 15€ Étudiants – bénéficiaires de l’AAH – Demandeurs d’emploi.

 

 

 

La veille du colloque, jeudi 16 mars à 18h, une projection en avant-première du film "Aux Yeux du Monde", de Rémy Viville et Olivier Raballand, en guise de prélude au colloque.

santé sexuelle,personne en situation de handicap,parentalité,colloque,enfant,film,témoignages

Voir un extrait ici...

Colloque le 09 février 2017: Handicap et Sexualité

 
colloque 09 février 2017.jpg

 

Vie affective, intimité et sexualité des personnes handicapées : le colloque organisé par le conseil départemental réunira des centaines de professionnels à Quimper, le 9 février. Le grand public est invité à y participer l'après-midi.
 
Le colloque se fera en deux temps au Pavillon, à Quimper. Le matin sera réservé aux professionnels sur inscription (déjà 300 inscrits) avec tests d'outils pédagogiques, stands d'information... L'après-midi, à partir de 14 h, est ouvert au public librement (gratuit). Il sera encadré par la sociologue Lucie Nayak.

Contact: colloque.handicap@finistere.fr
Tél. : 02.98.76.22.46.
 
 
 Voir la suite sur le site Le Télégramme, article écrit par Ronan Larvor

17 octobre 2016

Les actes du Colloque Sensorialité et Handicap

Sensorialité-Handicap-Colloque-03-2016_0.jpg

Sur le site de l'INS HEA (Institut d'Enseignement Supérieur et de Recherche Handicap et Besoins Educatifs Particuliers), vous trouverez le livret d'accueil des résumés de toutes les interventions du colloque "Toucher pour apprendre, toucher pour communiquer", qui a eu lieu du 17 au 19 mars 2016 à la Cité des Sciences et de l'Industrie à Paris.

Résumé d'une des tables rondes avec comme sujet:

colloque,toucher,communiquer,personne en situation de handicap,santé sexuelle,sensorialité,sensibilité génitale

Jouir sans sensibilité génitale : compensation des troubles de la sensibilité secondaires  à une lésion médullaire dans les activités sexuelles de Anne-Cécile Mouget, en page 52.

 

Livret en PDF ici...

Ecouter l'enregistrement ici...

 

 

31 août 2016

17èmes Journées Rencontres de l'ASCLIF

asclif bordeau.jpg

 

Voici le programme avec une intervention de François CROCHON, sexologue clinicien, chef de mission du CeRHeS.

 

Capture asclif logo.JPG

 

 

Pour s'inscrire, c'est ici...

13 juin 2016

Retrouvez les actes du colloque "Sexualité, amour et handicap : tous concernés !"

Plusieurs témoignages de ce colloque du vendredi 3 avril 2015,

à écouter sur

Sexualité, amour et handicap : tous concernés !

 

 

Colloque | Vendredi 3 avril 2015 | 8h30-17h | Nantes

 sexualité,amour,handicap,colloque,santé sexuelle,eric fiat,jean-siméon menoreau,lydie raër,réjean trenblayLa sexualité de la personne handicapée n’existe pas...

Les désirs, les pratiques, les fantasmes sexuels des personnes en situation de handicap, témoignent de réalités, heureuses ou malheureuses, que chacun peut connaître.

Personnes handicapées, professionnels, parents, beaucoup ont affaire à l’intrusion de la question sexuelle dans leurs parcours, leurs relations, en des termes très concrets :

  • - Comment puis-je faire l’amour avec ce corps qui ne répond pas ? Comment rencontrer l’autre quand mon être est marqué par l’entrave ? Puis-je demander de l’aide comme pour d’autres gestes de mon quotidien ? ...

  • - Comment accompagner dans nos institutions l’expression du désir, de la jouissance et de l’amour ? Faut-il étouffer cette expression, la contenir, la réguler, la favoriser ? Ces questions si intimes concernent-elles l’institution ?...

  • - Puis-je aider mon enfant à rencontrer un(e) partenaire là où son handicap tend à l’enfermer dans son monde ? Comment soulager son corps et son esprit quand la pulsion fait douloureusement tension au risque de déranger les règles sociales ? Comment trouver la bonne distance ?...

Ces questions, parmi tant d’autres, éclairent la mise en tension de la sphère intime (la jouissance, le désir, l’amour, le plaisir) et du champ social (l’institution, la loi, les interdits, la morale).

Ce débat forcément conflictuel, politiquement, socialement, psychiquement, peut-il se résoudre dans un cadre légal ? Par la mise en œuvre d’un protocole ? N’admet-il de solutions qu’au cas par cas dans le respect le plus complet de l’intimité du sujet ?

Les entraves que connaissent les personnes handicapées dans leur corps ou leur esprit viennent souligner la singularité de toute rencontre sexuelle et amoureuse. Pour elles, les choses iraient moins de soi car nécessiteraient le recours à une assistance, à un tiers :

  • - physiquement aidant quand le corps ne répond pas

  • - protecteur quand le sujet semble être victime de l’autre

  • - régulateur quand les façons de jouir sortent des codes sociaux décomplexant quand les inhibitions pèsent trop…

Autant de difficultés dont les personnes en situation de handicap sont loin d’avoir le monopole.

Nous avons tous affaire au manque, c’est même ce « handicap » qui alimente notre désir. Sans cette quête de l’autre, point d’amour.

Question sexe : tous handicapés !

Aujourd’hui les personnes handicapées qui revendiquent leur droit à la jouissance et à l’amour, rappellent à tous la complexité des rapports entre le droit et le désir, le collectif et le singulier. Au-delà de la légitimité de ces demandes qu’il convient au moins d’entendre, de nombreuses questions, notamment éthiques, se posent.

Quand elles nous interpellent à propos de leur sexualité, les personnes en situation de handicap parlent d’elles un peu, de nous tous beaucoup…"

Lire la suite...

voir également l’Argumentaire facile à lire, facile à comprendre

"Le facile à lire et facile à comprendre" est destiné à toutes les personnes et particulièrement celles qui ont un handicap intellectuel. Cet argumentaire respecte les règles pour une information facile à lire et facile à comprendre (Plus d'information sur le site de l'UNAPEI : ici)."