02 février 2016

Dans le cadre de la journée nationale des mutilations sexuelles féminines, le Cinéma les Alizés à Bron projettera le film "noires douleurs", de Lorène Debaisieux

noires_douleurs.JPG

« Noires douleurs » de Lorène Debaisieux - 53 minutes

Quatre Françaises d'origine africaine racontent l'horreur de l'excision qu'elles ont subie. Elles témoignent aussi du combat qu'elles mènent pour que les petites filles, même en France, ne subissent plus cette mutilation ni la pratique des mariages forcés

Lorène Debaisieux a réussi à nous faire partager leur destin, sans tomber dans un voyeurisme racoleur, mais en captant avec une tendresse attentive, une écoute sensible, leur parole intime. Et les magnifiques portraits qu'elle nous livre ne sont pas ceux de victimes (…), mais de celles ayant décidé, une fois pour toutes, de prendre leur destin en main. » TéléObs

 

13 octobre 2014

"Amours de vieillesse", un livre référence sur le grand âge

amours de vieillesse,france info séniors,frédérique marié,sexualité,grand âge,vie affective,santé sexuelle,libre arbitre,autodétermination

"Amours de Vieillesse" est un livre qui répond à tous ceux qui se posent des questions sur l'amour de leurs parents, de leurs grands-parents ou d'amis du même âge.

« Amours de vieillesse rassemble des témoignages de directeurs de maisons de retraite, de personnes âgées, sans parler de la "ronde "des enfants. Il précise également le cadre juridique des droits et libertés des personnes âgées à exprimer leur sexualité.
C'est un ouvrage particulièrement novateur et complet qui aide à accepter et respecter des personnes qui ont une vie et qui ont vécu.

http://www.franceinfo.fr/emission/france-info-seniors/2014-2015/amours-de-vieillesse-un-livre-pour-ceux-qui-avancent-en-age-12-10-2014-08-27

Plusieurs personnes se sont retrouvées autour de ce livre, qui est le fruit de réflexions professionnelles, philosophiques, anthropologiques, juridiques et affectives. »

(lire la suite sur France Info seniors par Frédérique Marié…)

 

Et pour compléter, (re)visionnez ce magnifique court-métrage :

Les délices de l'âge...


ESEC Cinéma - Les Délices de l'âge par ESEC

28 août 2014

Les femmes sont-elles encore libres de leur contraception ?

 France CultureSur France Culture le 27 août 2014 avec :

  • Nathalie Bajos, sociologue, démographe, directrice de recherche à l'Inserm
    Jean-Yves Nau, journaliste à Slate.fr et docteur en médecine, auteur du blog « Journalisme et santé publique »
    Dalila Touami, responsable du planning familial en Ile de France

 

27 août 2014

La santé mentale, vers un bonheur sous contrôle ?...

santé mentale,contrôle,autodétermination,libéralisme,psychiatrieLa santé mentale, vers un bonheur sous contrôle

par Mathieu Bellahsen le 22 mai 2014

192 pages - 13 euros

ISBN978-2-35872-059-5

Lire un extrait

 

« Comment la santé mentale, idée progressiste de la psychiatrie d’après-guerre, s’est-elle transformée en outil de normalisation et de contrôle ? Dans les années 1980, une neuropsychiatrie « scientifique » a ouvert la voie au discours gestionnaire : il s’agissait désormais de classer, de gérer, d’évaluer. Pour cela, la notion de santé mentale est devenue un opérateur essentiel, car, selon un rapport officiel, « la mauvaise santé mentale coute à l’Union européenne de 3 à 4 % du produit intérieur brut, à la suite d’une perte de productivité́ ». La pression de l’industrie pharmaceutique, le rôle dominant des neurosciences dans la recherche, la dévalorisation systématique de la psychanalyse, toute cette dérive fait de « la santé mentale pour tous » une nouvelle norme, un outil dans la gestion néolibérale des populations. Le « complet bien-être », le bonheur sous contrôle, telles sont les visées que sous-tend le terme faussement rassurant de santé mentale. » Lire la suite

 
Mathieu Bellahsen: « La santé mentale... par Mediapart

25 juillet 2014

Le Prix OCIRP « vie affective et sexualité »

Le Prix OCIRP « vie affective et sexualité » a été attribué au filmautoportrait « Tu veux ou tu peux pas ? »

Ce film a été réalisé telle une fiction de 50 minutes avec des acteurs résidants du Foyer de vie le Rex Meulen, concernés par la vie affective et sexuelle des personnes déficientes intellectuelles. La sexualité des handicapés est un sujet qui intéresse et qui doit être pris en considération au nom du respect des handicapés, de leurs droits et de leur liberté.

« La thématique de la vie affective et sexuelle nous est vite venue à l'esprit parce qu'on accompagnait un couple avec toutes les questions que cela engendre. Est-ce qu'ils ont le droit de dormir ensemble ? Est-ce qu'ils ont le droit de s'embrasser devant tout le monde ? 

Pendant longtemps, on a estimé que les personnes déficientes intellectuelles n'avaient pas forcément de vie affective. 

Voilà pourquoi ce sujet était important aussi à mettre en évidence puisqu'il y a une réelle demande des personnes sur le thème. 

Il faut briser ce tabou-là pour que justement, les gens se rendent compte que même si on a des difficultés, on peut avoir quelqu'un dans la vie. »

Sur le site de l'OCIRP