12 juillet 2016

Les mots doux: un grand test interactif et un documentaire à voir le 25 juillet sur France 3

les mots doux.JPG

Jeu à tester en attendant de voir le documentaire...

LE GRAND TEST DE L’AMOUR

Êtes-vous séducteur comme José ou fleur bleue comme Caroline ? Mélancolique comme Bruno ou romantique comme Garance ? C’est l’été ! Faîtes le test legrandtestdelamour.com et revisitez vos préjugés sur le handicap mental.

A travers plusieurs vidéos très courtes, drôles et fonctionnant en « miroir », apprenez en plus sur Julie, Paulo, Garance, Annie... A des questions comme “Croyez-vous au prince charmant ?” des personnes en situation de handicaps répondent comme nous aurions pu répondre et amènent le spectateur à penser autrement la différence.

Grand Test De L'Amour

logo les mots doux.png 

Les mots doux

Ils sont handicapés mentaux, amoureux ou en quête d’amour... Et pourtant, ils se posent les mêmes questions que chacun de nous... Comment reconnaît-on l’amour ? La drague, est-ce que ça s’apprend ? Un coup de foudre c’est quoi ? Quand est-ce qu’on vit ensemble ?
 On se marie ?
 Qu’en pensent nos parents ?
 Est-ce qu’on est vraiment fait l’un pour l’autre ? Et le sexe ?

LES MOTS DOUX est un documentaire de 52 min réalisé par Estelle Djana Schmidt et Antoine Bonnin qui sera diffusé le 25 juillet sur France 3 à 00h13.

Retrouvez toutes les informations sur leur page Facebook

13 juin 2016

Retrouvez les actes du colloque "Sexualité, amour et handicap : tous concernés !"

Plusieurs témoignages de ce colloque du vendredi 3 avril 2015,

à écouter sur

Sexualité, amour et handicap : tous concernés !

 

 

Colloque | Vendredi 3 avril 2015 | 8h30-17h | Nantes

 sexualité,amour,handicap,colloque,santé sexuelle,eric fiat,jean-siméon menoreau,lydie raër,réjean trenblayLa sexualité de la personne handicapée n’existe pas...

Les désirs, les pratiques, les fantasmes sexuels des personnes en situation de handicap, témoignent de réalités, heureuses ou malheureuses, que chacun peut connaître.

Personnes handicapées, professionnels, parents, beaucoup ont affaire à l’intrusion de la question sexuelle dans leurs parcours, leurs relations, en des termes très concrets :

  • - Comment puis-je faire l’amour avec ce corps qui ne répond pas ? Comment rencontrer l’autre quand mon être est marqué par l’entrave ? Puis-je demander de l’aide comme pour d’autres gestes de mon quotidien ? ...

  • - Comment accompagner dans nos institutions l’expression du désir, de la jouissance et de l’amour ? Faut-il étouffer cette expression, la contenir, la réguler, la favoriser ? Ces questions si intimes concernent-elles l’institution ?...

  • - Puis-je aider mon enfant à rencontrer un(e) partenaire là où son handicap tend à l’enfermer dans son monde ? Comment soulager son corps et son esprit quand la pulsion fait douloureusement tension au risque de déranger les règles sociales ? Comment trouver la bonne distance ?...

Ces questions, parmi tant d’autres, éclairent la mise en tension de la sphère intime (la jouissance, le désir, l’amour, le plaisir) et du champ social (l’institution, la loi, les interdits, la morale).

Ce débat forcément conflictuel, politiquement, socialement, psychiquement, peut-il se résoudre dans un cadre légal ? Par la mise en œuvre d’un protocole ? N’admet-il de solutions qu’au cas par cas dans le respect le plus complet de l’intimité du sujet ?

Les entraves que connaissent les personnes handicapées dans leur corps ou leur esprit viennent souligner la singularité de toute rencontre sexuelle et amoureuse. Pour elles, les choses iraient moins de soi car nécessiteraient le recours à une assistance, à un tiers :

  • - physiquement aidant quand le corps ne répond pas

  • - protecteur quand le sujet semble être victime de l’autre

  • - régulateur quand les façons de jouir sortent des codes sociaux décomplexant quand les inhibitions pèsent trop…

Autant de difficultés dont les personnes en situation de handicap sont loin d’avoir le monopole.

Nous avons tous affaire au manque, c’est même ce « handicap » qui alimente notre désir. Sans cette quête de l’autre, point d’amour.

Question sexe : tous handicapés !

Aujourd’hui les personnes handicapées qui revendiquent leur droit à la jouissance et à l’amour, rappellent à tous la complexité des rapports entre le droit et le désir, le collectif et le singulier. Au-delà de la légitimité de ces demandes qu’il convient au moins d’entendre, de nombreuses questions, notamment éthiques, se posent.

Quand elles nous interpellent à propos de leur sexualité, les personnes en situation de handicap parlent d’elles un peu, de nous tous beaucoup…"

Lire la suite...

voir également l’Argumentaire facile à lire, facile à comprendre

"Le facile à lire et facile à comprendre" est destiné à toutes les personnes et particulièrement celles qui ont un handicap intellectuel. Cet argumentaire respecte les règles pour une information facile à lire et facile à comprendre (Plus d'information sur le site de l'UNAPEI : ici)."

 

24 octobre 2014

Corps à cœur. Intimité, amour, sexualité et handicap

corps à cœur. intimité,amour,yves jeanne,santé sexuelle,sexualité et handicapVient de paraitre : Corps à cœur. Intimité, amour, sexualité et handicap

Yves JEANNE (ed), Editions érès, Collection Connaissances de la diversité, 2014, 151 pages.

Co-Auteurs : Christian ALBECKER - Pierre DUFOUR - Andre DUPRAS - Jennifer FOURNIER - Eve GARDIEN - Charles GARDOU - Jerome GOFFETTE - Jean-baptiste THIERRY

Sommaire

" Si aujourd’hui la société reconnaît certains droits aux personnes en situation de handicap, bien des aspirations essentielles restent en souffrance. Ainsi en est-il de leur droit à l’intimité et de leur accès à une vie amoureuse et sexuelle dès lors que le libre usage de soi est entravé.

 

Au-delà des prises de positions politiques ou idéologiques, loin des polémiques focalisées sur l’assistance sexuelle, cet ouvrage donne la parole aux personnes concernées et, plus précisément à celles qui, contraintes par leur déficience, vivent en milieu institutionnel. Elles seules, expertes au premier chef de leurs situations singulières, sont en mesure de dire ce qu’elles vivent et ressentent, ce à quoi elles aspirent et ce qu’elles refusent, ce qui les limite et ce qui peut constituer pour elles des ressources."

 

 (lire la suite…)

 

30 septembre 2014

Flore : un documentaire réalisé par Jean-Albert Lièvre. Il nous raconte une histoire d'Alzheimer, qui nous fait peur à tous...Il nous montre aussi que le meilleur peut vaincre le pire, avec l'attention, l'affection, le soin...


                   
                    
  " Flore", documentaire de 1h33', réalisé par Jean-Albert Lièvre, 

est sorti en salle le 24 septembre 2014

    Vous pouvez le voir au Comedia, à Lyon, tous les jours à 18h50.
                   
                
                   

15 juin 2014

Cette semaine, à partir de lundi, prêtez l'oreille... la radio vous questionnera "l'amour physique a-t-il- une issue" ? vous parlera d'éducation(s) sexuelle(s) à l'hôpital Cochin, auprès des tout-petits en Belgique, ou encore au lycée

 

schiele.jpg

L'émission de France Inter "Service Public" de Guillaume Erner lundi 16 juin à 10.05 concernera  l'alchimie de l'amour et du sexe avec Giulia Foïs, de l'émission Point G, sur le Mouv'

 

L'amour physique est-il sans issue ? Avec le développement des « sex friends », des amis-amants, la manière d’envisager la sexualité est-elle en train d’évoluer ?

 

 

Cette semaine à 13h30 sur France Culture "Les pieds sur terre", une émission de Sonia  Kronlund, Educations sexuelles (1) (2) (3) les 18, 19, 20 juin

hôpital cochin paris.jpg

 Mercredi 18 juin Educations sexuelles (1) : les consultations de sexologie à l'hôpital Cochin. Aux misères, doutes et autres blocages sexuels des patients, cette sexologue de l’hôpital Cochin à Paris, propose des réponses concrètes et directes. Reportage Delphine Saltel, réalisation Charlotte Roux.

 

 

Jeudi 19 juin. Educations sexuelles (2) : la sexualité enseignée aux enfants

éducationsexuelle enfants.jpg

En Belgique, l'éducation à la vie relationnelle, affective et sexuelle est obligatoire dans toutes les écoles de Wallonie-Bruxelles depuis la rentrée 2012. Reportage lors d'une séance avec des élèves de 6 à 8 ans. Reportage : Delphine Saltel, réalisation : Alexandra Malka.

 

Vendredi 20 juin. Educations sexuelles (3) : la sexualité enseignée aux lycéens

amours lycée.jpgUne séance d'animation autour de la vie sexuelle et affective dans une classe de seconde d'un lycée des Lilas en Seine-Saint-Denis.  Reportage : Delphine Saltel, réalisation, Benjamin Hu.