09 mars 2016

Le Festival ImagéSanté ouvre sa 12ème édition du 14 au 19 Mars à Liège, en Belgique

L’objectif du Festival ImagéSanté est de promouvoir la formation et l’information

en matière de santé par l’intermédiaire  de films documentaires

Voici un choix de quelques films 

Dans la sélection Cinéma Documentaire

L'homme qui répare les femmes La colère d'Hippocrate, un film de Thierry Michel, 2015, 112' - Belgique

Prix Sakharov 2014, le docteur Mukwege est internationalement connu comme l’homme qui répare ces milliers de femmes, violées durant 20 ans de conflits à l’Est de la République Démocratique du Congo...

 Salto Mortale, de Guillaume Kozakiewiez, 2014, 94' France - Suisse

En 2000, Antoine Rigot, funambule virtuose, perd l’usage de ses jambes. Plutôt que de l’éloigner de la scène, cet accident l’incite à devenir à la fois l’objet et le sujet de ses spectacles. Renaît peu à peu le désir de flirter avec l’équilibre. Chute et renaissance d’un funambule, humble et courageux.

 Sélection Education à la Santé

Accompagnement de la personne âgée

Que reste-t-il ? un film de Felipe Sandoval, Belgique, 2015, 48'

que_reste-t-il.jpg

 Tina et Claude habitent dans une maison de retraite. Ils forment un jeune couple heureux qui vit son amour au grand jour… Seulement ils sont une exception dans un environnement où la solitude des corps et des esprits prédomine. Que reste-t-il donc à la fin de nos jours quand on est seul…?

cinéma,films documentaires,festival,santé,personnes âgées,personnes autistes,femmes victimes de violences,accident,résilience,créativité,handicap

Autism in Love, de Matt Fuller, Etats-Unis, 2014, 75'

Lenny est un jeune homme qui vit à Los Angeles et qui a lutté pour s’accepter dans sa maladie : l’autisme. Cette étiquette a été le plus grand obstacle de sa vie et lui a fait rencontrer des filles apparemment impossibles. L’expression de sa sexualité et le désir d’intimité continuent à le ronger durant sa recherche de lui-même.

 

28 novembre 2014

"De rouille et d'os" : un film de Jacques Audiard avec Marion Cotillard, Matthias Schoenaerts et Armand Verdure dimanche 30 novembre sur France 2 à 20h48, à ne pas manquer...

15 décembre 2013

"Je marcherai jusqu'à la mer" rediffusion mercredi 18 décembre sur TV5 monde à 21h55

"A 18 ans, âge où l'on dévore sa liberté, Alex s'est retrouvée enfermée. Prisonnière de son propre corps à la suite d'un accident, une chute dans l'escalier de la maison familiale, qui l'a plongée dans le coma. Les médecins jugeaient son cas « irrécupérable ». Pourtant, dix-sept ans après, la jeune femme que l'on découvre dans ce beau film-portrait semble dotée d'une vitalité inextinguible. Toujours handicapée mais bien décidée à reconquérir, geste après geste, tout ce dont elle a été privée. La réalisatrice la saisit dans son quotidien le plus ordinaire, le plus intime, montrant une fille soucieuse de sa féminité et prête à livrer bataille pour parvenir à arracher une bandelette de cire sur son mollet.

Documentaire de Stéphanie Pillonca - Kervern (France 2012) 55' - Rediffusion

La reprise du pouvoir sur son corps est une lutte de chaque instant dans laquelle Alex paraît ne rien vouloir lâcher. Reconquête des cinq sens, mais aussi de la sensualité : sans tabou, elle évoque le sexe, qui fait travailler les muscles mieux qu'une séance de kiné, et le plaisir, qui « donne des ailes ». Alex se met à nu au sens propre, prenant la pose pour des photos sensuelles qui effacent son handicap. Une fonceuse en quête de sensations fortes lors d'un saut en parachute ou d'une course en fauteuil, qui veut repousser toujours plus les murs et ses limites. Et dont l'énergie rebelle touche et sidère. « J'aurai toute la mort pour me reposer », dit-elle." — Virginie Félix, journaliste à Télérama

Le blog d'Alex : www.maviemonhandicapmesemmerdes.com 

"Je vous laisse découvrir mon blog où vous trouverez les témoignages, anecdotes et coups de gueule d'une presque trentenaire en situation de handicap qui essaie d'attraper les instants de vie au vol ! Écrire me fait du bien et échanger encore plus ! Alors n'hésitez surtout pas à réagir... Mon message est clair: dédramatisons la maladie ou le handicap. Faisons-en une force!"