10 mai 2017

Réouverture du Centre de Ressources Documentaire

 

centre ressources handicaps et sexualités,vie affective et sexuelle,personne en situation de handicap

Après deux mois de fermeture le CeRHeS a le plaisir de vous annoncer sa réouverture au public.

Les horaires n'ont pas changés et seront le mardi de 12h à 18h et le mercredi de 10h à 16h.

Vous pourrez alors découvrir notre fonds documentaire, emprunter des documents ou les consulter sur place.

Anna MAGNANO, documentaliste sera également présente pour vous accompagner dans votre recherche documentaire et répondre à vos questions.

En attendant les jours d’ouverture, vous pouvez consulter notre catalogue en ligne et continuez à nous suivre sur Facebook pour connaître l’actualité autour de la thématique "Handicaps et Sexualités".

30 janvier 2017

Bonne Année 2017 à toutes et à tous

WP_20170130_15_58_12_Pro.jpg

WP_20170130_15_58_37_Pro.jpg

Le CeRHeS vous souhaite une très belle année 2017.

Nous faisons le souhait qu’elle soit propice au développement de l’accès effectif à la vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap.

Cette année encore le CeRHeS souhaite renforcer ses actions pour mieux répondre à vos attentes. Il est ainsi devenu une association afin de permettre au plus grand nombre de nous rejoindre dans cette belle aventure.

C’est avec plaisir que nous vous retrouverons lors de votre venue à notre Centre de Ressources Documentaires, votre participation à nos groupes de paroles ou nos formations.

 

Pour le conseil d’administration

Damien Sanlaville, Président du CeRHeS

13 septembre 2016

C’est votre enfant ? – Sur les chemins de l’handiparentalité

Capture handiparentalité.JPG

Un projet réalisé par l'Association Handiparentalité avec la participation de 5 mam'handis qui racontent leur quotidien, leur vie de femme et leur vie de mère, leur organisation et leurs astuces, leur grossesse et leur accouchement, leur vie professionnelle, leur bonheur mais aussi leurs difficultés. Elles ont été accompagné par le Centre Papillon et à leur tour, elles partagent leurs ressources. Elles sont porteuses de handicap moteur ou sensoriel.

carte-postale-expo-10x15 C'est votre enfant, Sur les chemins de l'handiparentalité.jpg

Voir le dossier de presse du projet...

 

Une nouvelle exposition "A mon corps dérangeant" de Jérôme Deya

 personne en situation de handicap,vie affective et sexuelle,exposition,photographie,jérôme deya

Jérôme Deya expose ses photos à Villeneuve d'Ascq du 09 au 14 septembre 2016

 n-SEXE-HANDICAP-large570.jpg

Un article lui a été consacré sur Le HuffPost par Annabel Benhaiem

Le sexe, la sensualité, la suavité appartiennent à tout le monde. C'est ce qu'a voulu montrer le photographe Jérôme Deya qui expose ses photos de "corps dérangeants".

 

Voir la suite ici...

 

27 mai 2016

Vivre en couple avec le spina-bifida

Photo de Rachel et Kévin

La bio de Rachel et Kévin

Rachel Le Meur, 24 ans, et Kévin Beleau, 25 ans, tout deux atteints du Spina-bifida et installés ensemble dans un logement HLM de Sainte-Luce-sur-Loire (44)

Bien couvée jusque là, Rachel a quitté le nid familial pour s’installer dans un petit logement HLM… à deux pas de chez sa mère. Plus exactement, à 5 minutes en fauteuil électrique. La jeune fille atteinte depuis la naissance d’un spina-bifida (malformation de la colonne vertébrale), passe la plupart de ses journées dans cet appartement que sa famille a bricolé pour tout mettre à sa portée. D’autant plus que son petit ami Kévin, touché à moindre degré par le même handicap, habite désormais avec elle. Tous les deux se connaissent depuis l’adolescence, à l’époque où ils fréquentaient le même institut spécialisé.

Mais c’est par Facebook qu’ils se sont retrouvés, il y a quelques mois. Aujourd’hui Kévin a pris le relais de la mère de Rachel pour l’aider au quotidien. Avec lui, Rachel se sent belle, elle a l’impression de marcher en talons hauts. Ensemble, ils s’imaginent déjà organiser un beau mariage et fonder à leur tour une famille. Même si la vie à deux n’est pas rose tous les jours. Même s’ils savent qu’il faut d’abord qu’ils se trouvent chacun un boulot. Même s’ils ont conscience qu’être parents sera plus compliqué pour eux que pour d’autres.

Lire la suite sur le webdoc à l'arraché...