30 janvier 2017

Bonne Année 2017 à toutes et à tous

WP_20170130_15_58_12_Pro.jpg

WP_20170130_15_58_37_Pro.jpg

Le CeRHeS vous souhaite une très belle année 2017.

Nous faisons le souhait qu’elle soit propice au développement de l’accès effectif à la vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap.

Cette année encore le CeRHeS souhaite renforcer ses actions pour mieux répondre à vos attentes. Il est ainsi devenu une association afin de permettre au plus grand nombre de nous rejoindre dans cette belle aventure.

C’est avec plaisir que nous vous retrouverons lors de votre venue à notre Centre de Ressources Documentaires, votre participation à nos groupes de paroles ou nos formations.

 

Pour le conseil d’administration

Damien Sanlaville, Président du CeRHeS

08 février 2016

Centre Ressources Documentaires du CeRHeS

  Le Centre de Ressources Documentaires est ouvert depuis le 9 février.

Vous y serez accueillis le mardi de 12h à 18h et le mercredi de 10h à 16h

Vous pouvez consulter le catalogue en ligne

crd,centre ressources documentaires,cerhes,centre ressources handicaps et sexualités,vie affective et sexuelle,personne en situation de handicap

 

CHERCHEZ, TROUVEZ ET RÉSERVEZ VOS DOCUMENTS

 SOYEZ LES BIENVENUS AU CENTRE RESSOURCES DOCUMENTAIRES DU CeRHeS

 

 Charte du lecteur

 

Flyer du Centre Ressources Documentaires

 

crd,centre ressources documentaires,cerhes,centre ressources handicaps et sexualités,vie affective et sexuelle,personne en situation de handicap

 

22 janvier 2016

Mutilations sexuelles féminines : de l'opposition a l'action, rencontre le 2 février au Centre Hubertine Auclert à Paris

Soudan-5_UN_Albert-González-Farran.jpg

A l’occasion de la Journée internationale contre les mutilations sexuelles féminines du 6 février, l’Observatoire régional contre les violences faites aux femmes du Centre Hubertine Auclert organise une rencontre le 2 février autour d’un film et d’un roman en partenariat avec le collectif Excision Parlons-en.

Le thème de la rencontre  "Mutilations sexuelles féminines : de l’opposition à l’action". Un documentaire et un roman seront les supports de la journée, afin de s'en inspirer pour agir ici et ailleurs et de mieux comprendre.

Près de 125 millions de femmes sont excisées dans le monde (UNICEF), dont près de 53 000 en France (INED).

Ces rencontres permettront de découvrir le parcours de femmes excisées qui s’émancipent de cette pratique : Martha Diomandé, héroïne du documentaire « La Forêt Sacrée » de Camille Sarret (52 minutes) et Awa, personnage phare du roman « La tête ne sert pas qu’à retenir les cheveux » de Sabine Panet et Pauline Pénot.

La projection du film sera suivie de lecture d’extraits du roman puis d’un débat en présence de : Camille Sarret, réalisatrice du film, Martha Diomandé, association ACZA (sous réserve), Sabine Panet et Pauline Pénot, co-autrices du roman, Marion Schaeffer, du collectif Excision Parlons-en.    

9782364747265.jpg

 

 « La tête ne sert pas qu’à retenir les cheveux » , roman

  de Sabine Panet et Pauline Pénot.  Editions Thierry Magnier

 

 

Mardi 2 février 2016 de 18h à 21h au Centre Hubertine Auclert, 7 impasse milord, 75018 Paris

+ d'informations sur l'évènement / Inscription

29 septembre 2015

Disponible au Centre Ressources Documentaires : une poupée mannequin aux mensurations réalistes qui a désormais ses règles et ses protections hygiéniques

 

poupée lammily,menstruations,règles,mensurations réalistes,éducation à la sexualitéLa poupée Lammily, sorte de «Barbie» aux proportions réalistes, déjà livrée avec tous les «défauts physiques» de la vraie vie, a désormais ses règles.

 

poupée lammily,menstruations,règles,mensurations réalistes,éducation à la sexualité

La poupée Lammily, pour mémoire, avait été imaginée par l’artiste Nikolay Lamm. Il avait redessiné la célèbre Barbie, en respectant la morphologie moyenne des américaines. Le résultat, c’était une figurine beaucoup plus réaliste que la pin-up en caoutchouc ne l’a jamais été.

 

Les premières ventes de Lammily avaient déjà été accompagnées d’accessoires cool, de type acné, cicactrices, vergétures qu’on pouvait lui rajouter sur le corps en collait des petits stickers réutilisables. Parce que les vraies filles de la vraie vie n’ont pas une peau de pêche immaculée, et parfois s’écorchent les genoux, ou ont les cuisses zébrées.

poupée lammily,menstruations,règles,mensurations réalistes,éducation à la sexualité 

Mais voilà que Lammily revient, avec une nouvelle modification corporelle intéressante : elle a ses règles ! Le message que le créateur de la poupée veut faire passer avec le spot de publicité qui accompagne ce nouveau modèle, c’est qu’il peut constituer un support de communication avec les enfants peut-être un poil moins gênant que euh, je sais pas moi, par exemple, un rap pédagogique fait par ses parents ?

Lire la suite sur le site de MadmoiZelle.com…

 

http://lammily.com/