25 septembre 2013

jeudi 3 octobre 2013 à Montbéliard les délégations départementales de l'APF du Territoire de Belfort, du Doubs, et de la Haute - Saône organisent une journée d'étude sur le thème "vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap"

 

vie affective,vie sexuelle,personnes en situation de handicap,sujet tabou,pratiques professionnelles,accompagnement,personnes dépendantes,vie en institution,respect de l'intimité,conscience du corps,limites du travail d'aide

François Crochon, responsable du CeRHeS, interviendra lors de ce colloque sur la vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap


11 septembre 2013

Le CeRHeS sur France Culture...

  

 

  Retrouvez Patricia Assouline dans un extrait de son spectacle :

Logo France CulturePlus d'informations sur le site de France Culture

09 septembre 2013

Projection débat du film "Sexe, Amour et Handicap" de J.M CARRE par le Collectif "Handicaps et Sexualites 06", vendredi 13 septembre à Nice

sexe amour.jpg"Chacun d’entre nous aspire à une vie affective et sexuelle pour accomplir sa vie. Atteintes de maladies dégénératives, handicapées moteur ou déficientes intellectuelles, la plupart des personnes en situation de handicap vivent leur condition comme un obstacle au plaisir. Comment assouvir leurs désirs et envisager une relation amoureuse quand, des simples citoyens aux responsables politiques, tous nient leurs besoins vitaux ?

Le film aborde ces questions essentielles et envisage des solutions avec ceux qui sont au centre de cette souffrance et ceux qui s’engagent à leurs côtés. Confronter les difficultés, s’inspirer des pratiques les plus audacieuses et courageuses permettraient une transformation radicale d’une réalité insupportable.

 Le collectif « handicaps & sexualités 06 », organise une projection, le vendredi 13 septembre 2013 dans la salle de spectacle de l’espace St Roch à 19h30. Cette projection sera suivie d’un débat en présence du réalisateur et des membres des associations du collectif 06.

L'accès à une vie affective, sensuelle et sexuelle constitue une liberté fondamentale et devrait être un droit véritable et inaliénable pour tous. Mais nombre de personnes handicapées sont privées de toute vie affective, sensuelle et sexuelle parce que leur handicap les empêche de rencontrer l’autre dans son intimité : cet accès à la sexualité, à leur corps, ne peut alors passer parfois que par l'aide d'un(e) assistant(e) sexuel(le)."

 

http://collectif.handicaps-sexualites06.overblog.com/ 

27 août 2013

Affectivité, sexualité et handicap. Guide à l'intention des institutions : professionnels, usagers, parents

 

affectivité,sexualité,handicap,droit fondamental,épanouissement,bien être,qualité de vie,besoins,attentes,personnes handicapées "Avoir une vie relationnelle, affective et sexuelle satisfaisante constitue un droit fondamental, un facteur d'épanouissement et de bien-être, partie intégrante d'une qualité de vie. Chacun d'entre nous peut y prétendre. Les personnes handicapées ont, elles aussi, des besoins et des attentes en matière de vie affective et sexuelle. L'ASPH a réuni, au sein d'un groupe de travail, des professionnels soucieux de partager leurs expériences et de trouver des solutions à certaines problématiques. Ces réflexions ont abouti à ce guide, conçu comme un outil pour l'élaboration d'un projet pédagogique dont la vie affective, relationnelle et sexuelle des usagers est une réalité institutionnelle à part entière".

Cette publication est une édition de l’Union Nationale des Mutualités Socialistes.

Elle est réalisée avec la collaboration de l’Association Socialiste de la Personne Handicapée

Elle peut être obtenue gratuitement : dans un point de contact de la Mutualité Socialiste

auprès du département communication de l’Union Nationale des Mutualités Socialistes

Rue Saint-Jean, 32/38 - 1000 Bruxelles Tél. 02/515 05 59.

Sur les sites internet www.mutsoc.be et www.asph.be

Editeur responsable : Jean-Pascal Labille, Rue Saint-Jean 32/38 - 1000 Bruxelles

Rédaction : Adriana Ciciriello

Mise en page et suivi : Nathalie De Wispelaere

 

31 juillet 2013

France Info : les personnes déficientes intellectuelles s'expriment à propos de leur sexualité

Personnes âgées, personnes diminuées physiquement ou intellectuellement, les tabous en matière de sexe sont progressivement en train de sauter. On dit couramment que le sexe est universel. Il est parfois utile de rappeler que cette universalité n'exclue personne. Même si elle n'est pas toujours facile à gérer. Exemple dans un foyer de travailleurs qui souffrent de déficience mentale.

 

 

« Ceux qui le peuvent revendiquent leur droit à l'intimité, à l'amour et parfois au sexe. La sexualité des personnes "différentes" dérange. Mais c'est une réalité quotidienne pour les éducateurs qui accompagnent ces adultes handicapés mentaux.

 Coincés entre leurs propres inhibitions, leur devoir de protection et la dignité des pensionnaires, il n'est pas toujours facile de trouver les mots et les attitudes justes pour laisser les choses se faire naturellement... mais sans risques.

 Un foyer parisien a accepté de nous ouvrir ses portes pour évoquer ce sujet délicat. Le sexe, abordé aussi à la première personne, par les déficients intellectuels eux-mêmes. »

 Reportage de Hélène Lam Trong, le samedi 27 Juillet 2013