20 avril 2015

La sexualité traumatisée...

la sexualité traumatiséeCe livret réalisé avec le soutien de la Fondation MAAF Assurances, a pour vocation de sensibiliser et d'informer sur la sexualité des personnes traumatisées crâniennes. Son ambition : donner quelques clés de compréhension afin de tendre vers un peu plus d'acceptation. Destiné aux familles, aux conjoints de traumatisés crâniens ainsi qu'aux professionnels de santé et du secteur médico-social, il a pour objectifs :

  • De lever le voile sur un tabou, une souffrance aujourd'hui difficile à vivre tant pour les personnes traumatisées que pour leurs proches,
  • D'informer sur les changements de comportement liés à la sexualité de ces femmes et ces hommes qui ne sont ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait d'autres,
  • D'accompagner les personnes traumatisées crâniennes et leurs proches dans l'acceptation d'un nouvel équilibre amoureux.

Cet ouvrage basé sur l'expertise scientifique du Professeur Hamonet est accessible au plus grand nombre et  illustré par des témoignages, des « instantanés » sur le vécu tant des personnes victimes de lésions cérébrales, que de leurs familles.

lire la suite

 

17 avril 2015

Cinéma et handicap : de nombreux films d'amour à découvrir...

cinéma, handicap, indésirables, en équilibre,

Un ancien cascadeur équestre paraplégique, une jeune femme qui a renoncé à sa carrière de pianiste pour travailler dans les assurances : En équilibre, avec Albert Dupontel et Cécile de France, raconte la brève rencontre de deux êtres brisés.

Ce film de Denis Dercourt sorti en salles le 15 avril 2015, est inspiré d'une histoire vraie, celle de Bernard Sachsé, accidenté en 1994 lors d'un tournage, à l'âge de 30 ans

 

cinéma, handicap, indésirables, en équilibre,

 
Aldo, jeune infirmier sans souci est très amoureux de Lucie, étudiante dont il partage la vie. Il perd son emploi. Pour continuer à payer les études de sa fiancée, il devient accompagnant sexuel pour personnes handicapées, poussé par deux amis de Lucie, non-voyants, qui lui trouvent de bonnes raisons morales de le faire. Les rencontres se suivent et ne se ressemblent pas, de la douce et sentimentale Stéphana au cynique Emmerich, en passant par l’étrange couple formé par Andréas et sa soeur mutique... Sa nouvelle activité, qu’il cache à Lucie, l’entraîne dans des expériences insolites et dérangeantes, dont il sortira profondément transformé.
 
 
et beaucoup d'autres encore !...
cinéma, handicap, indésirables, en équilibre,

26 février 2015

Handiparentalité : Je suis parent comme vous et différent comme tout le monde

Film réalisé par des étudiantes de l'IREIS de la Loire - janvier 2015

18 décembre 2014

Josef Schovanec, un voyageur, savant, et ...autiste asperger ...fait partager ses expériences et ses idées avec un grand humour et beaucoup de sensibilité

 

Réécoutez le témoignage de Josef Schovannec sur France Inter dans

l'émission "Partir" de Marie-Pierre Planchon du 26 octobre 2014

 

Lisez aussi ses livres ou...offrez-les

jesuisàl'est.GIF

 

 

 

 

"Le premier récit d'une personne autiste qui accepte de nous ouvrir les portes de son monde intérieur. Un témoignage intense, émouvant et brillant."

 

 

 

 

élogeduvoyage.GIF

 

 

 

"Faut-il partir pour être soi ? De la jungle des villes de Taiwan aux zones tribales du Balouchestan, c'est cette expérience aux échos universels que nous fait partager Josef Schovanec dans ce témoignage à la fois sensible et plein d'humour. Une lecture qui est un voyage à elle seule."

 

 

 

     

05 décembre 2014

"Homos la Haine", un documentaire de Eric Guéret et Philippe Besson, diffusé dans l'émission Infra Rouge, mardi 9 décembre à 22h45 sur France 2

 

"L’homophobie est un mal qui nous ronge. C’est une violence pour toute la société car elle empêche des rapports libres et égaux entre tous les individus, qu’ils soient homosexuels ou hétérosexuels. Pour réagir à cet état de fait, Éric Guéret et Philippe Besson réunissent dans ce documentaire des paroles d’hommes et de femmes qui souffrent d’avoir subi des actes homophobes violents. Sauvagement agressés par des anonymes, rejetés par leur famille, harcelés au travail, chacun revient sur ce qu’il a vécu. 
En mettant en scène ces neuf témoignages, le documentaire Homos, la haine rend compte des effets dévastateurs de l’homophobie. Qu’elle soit diffuse ou qu’elle donne lieu à des passages à l’acte d’une violence inouïe, l’homophobie a les mêmes racines, bien ancrées au plus profond de l’inconscient collectif, qu’il faut absolument parvenir à extirper.

La case Infrarouge invite les téléspectateurs à réagir et commenter les documentaires en direct sur twitter via le hashtag #infrarouge".