13 novembre 2014

"Les parents déficients mentaux : une réalité taboue." Un programme inédit d'accompagnement pour les personnes au handicap léger à moyen a été mis en place à Yverdon (canton de Vaud, Suisse)

Atteinte d'autisme, Jessica, 26 ans, a eu beaucoup

de mal à tisser un lien avec son bébé
parentalitésuisse.jpg

 

Pour Catherine Agthe Diserens, sexopédagoque et présidente de l'Association SEHP (sexualité et handicaps pluriels) : "éthiquement, le droit de l'enfant est essentiel...Lorsque le handicap mental entraîne de réelles limites cognitives et relationnelles, nous allons accompagner à la non-parentalité. Sur le plan éthique, la question du droit de l'enfant à naître dans un milieu familial le plus cohérent possible est essentielle."...Lire la suite

"...Pour que le lien parental se tisse malgré l’éloignement de leur fille Julie, 7 ans, qui vit dans une famille d'accueil, Céline et Christian sont aidés par le programme d’accompagnement à la parentalité créé par la Fondation de Vernand. Un suivi inédit offert en ce moment à onze parents des régions yverdonnoise et lausannoise présentant un handicap mental léger à moyen, ou des troubles psychiatriques. «On a créé ce programme car certaines personnes qu’on suivait à domicile se sont mises en couple. Puis le premier bébé est né. Pour qu’ils puissent jouer leur rôle de parents, il fallait les soutenir..." Lire l'intégralité de l'article signé par Pascale Burnier, Journal 24 heures du 13 novembre 2014.

 

06 novembre 2014

"MARGARITA, WITH A STRAW", UN FILM POIGNANT TRAITANT DE HANDICAP ET DE BISEXUALITE

"Magarita, with a Straw est un long-métrage indien écrit et réalisé par Shonali Bose qui fait actuellement le tour des festivals du monde entier. Diffusé pour la première fois le 08 septembre dernier au Festival International du Film de Toronto, il a fait l’unanimité pour lui.

L’histoire est celle de Laila (Kalki Koechelin), une jeune femme qui souffre d’infirmité motrice cérébrale. Elle se déplace en fauteuil roulant mais, poussée par une famille aimante, poursuit des études à l’Université de Delhi. Elle rêve de devenir écrivaine et rédige des paroles de chansons pour un groupe de la faculté. Un jour, elle reçoit une lettre d’admission à l’Université de New York et quitte l’Inde en compagnie de sa mère (Revathy). Alors qu’elle vit à Manhattan et découvre une vie qui lui était totalement étrangère, elle tombe amoureuse d’une jeune activiste, Khanum (Sayani Gupta). La découverte de ces sentiments amoureux va impacter son quotidien et sa relation avec le reste de sa famille.

Aucune diffusion française n’est pour l’instant annoncée et au vu du sujet qui reste tabou, cela risque de ne pas être pour tout de suite. Vraiment dommage !"

Publié par Isabelle B. Price le 9 octobre 2014 dans News

24 octobre 2014

Journée d'étude URIOPSS Aquitaine le 20 novembre 2014 : Quelle vie affective et sexuelle pour les personnes en situation de handicap ?

Aborder la question de la vie affective et sexuelle pour les personnes en situation de handicap nous renvoie à un jeu de représentations croisées autour des définitions mêmes du handicap et de la sexualité au sens large.

S’il n’est pas à douter que les professionnels aient intégré dans leurs pratiques les dimensions du développement psychoaffectif de l’enfant et le fait que la sexualité infantile constitue le terreau de la sexualité adulte, la prise en compte de cette dimension auprès des personnes en situation de handicap peut se heurter à de multiples obstacles (stéréotypes, résistances, etc. ) inhérents au contexte institutionnel et parfois même à nos propres limites personnelles.

Il est de la responsabilité de chaque professionnel de l’accompagnement et du soin de se situer par rapport à cette thématique, puisqu’il y sera immanquablement convoqué dans le cadre de ses prises en charge.

La vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap n’est pas un monde piégé, à risque, mais constitue au même titre que les autres aspects de leur vie, un potentiel de bien-être, d’épanouissement, et d’autonomie, mais également un vecteur incontournable de santé qui nécessite un accompagnement individualisé centré sur la Personne, le cadre de vie et la loi.

santé sexuelle,uriopss aquitaine,françois crochon,cerhes,mérignac,formation

PROGRAMME :

  • 9 h : Accueil des participants.
  • 9 h 15 : Ouverture de la journée
  • 9 h 30 :
    * La sexualité, un vecteur incontournable de la santé
    * Le cadre législatif et réglementaire
    * Le poids de nos représentations autour de l'intimité et de la vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap
    * Définition de la santé sexuelle et des droits sexuels
    * Quelles sont les spécificités de la vie affective et sexuelle liées à la situation de handicap?
  •  12 h 30 : Déjeuner libre.
  • 14 h :
    * Professionnels de l’accompagnement et du soin : tous concernés, impliqués comment ?
    * Les besoins spécifiques des professionnels
    * Quelles réponses concrètes mettre en œuvre dans le cadre d'une approche globale de l'accompagnement et du soin auprès des personnes en situation de handicap ? 
  • 16 h 30 : Clôture de la journée.

INTERVENANT : François CROCHON, Sexologue clinicien, Chef de mission du Centre Ressources Handicaps et Sexualités (CeRHeS)

BULLETIN D'INSCRIPTION 

«Zizi sexuel» : et les enfants, ils en pensent quoi ?

expo, zizi sexuel, titeuf, cité des sciencesDu CM1 à la 3e

Suite au succès remporté en 2007,  Zizi sexuel l'expo, revient à la Cité des sciences. L'exposition répondra aux questions des élèves de 9 à 14 ans autour de l’amour, de la puberté et de la sexualité.


Titeuf et sa camarade Nadia guideront les élèves au sein de cette exposition qui prône des valeurs essentielles comme le respect de l’autre et de soi-même, le consentement mutuel et l’égalité des sexes.

 


«Zizi sexuel»: les enfants, ils en pensent quoi ? par Libération

 

 

22 octobre 2014

STOP AUX IST : 2 affiches, 8 autocollants et une pochette capote

 

" DE NOUVEAUX OUTILS CRÉES PAR LA PLATE-FORME PRÉVENTION SIDA EN RÉPONSE A LA RECRUDESCENCE DU NOMBRE DE CAS D’INFECTIONS SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLES (IST)

 

santé sexuelle,prévention,réduction des risques,ist,vih,sida

Si pratiquement tous les citoyens ont déjà entendu parler du VIH, le virus du sida, encore nombre d’entre eux ne connaissent pas bien les IST (Infection Sexuellement Transmissible). Or, depuis plusieurs années, le nombre d’infections aux IST a considérablement augmenté en Belgique. Au vu de ce constat, il est indispensable de mettre des actions d’information et de sensibilisation sur pied afin de conscientiser la population aux risques d’infection lors de relations sexuelles. Dès lors, la Plate-Forme Prévention Sida propose de nouveaux outils afin d’interpeller les jeunes et les moins jeunes et des les inviter à se protéger, mais aussi à se dépister ; car si souvent les IST sont asymptomatiques, les séquelles peuvent être importantes. Or, la plupart d’entre elles se soignent efficacement."

(lire la suite...)

santé sexuelle,prévention,réduction des risques,ist,vih,sida

Une brochure de prévention sur les IST, leurs modes de transmission, de protection et de dépistage, ainsi qu’une série de contacts utiles. Réédition 2014