02 février 2016

Dans le cadre de la journée nationale des mutilations sexuelles féminines, le Cinéma les Alizés à Bron projettera le film "noires douleurs", de Lorène Debaisieux

noires_douleurs.JPG

« Noires douleurs » de Lorène Debaisieux - 53 minutes

Quatre Françaises d'origine africaine racontent l'horreur de l'excision qu'elles ont subie. Elles témoignent aussi du combat qu'elles mènent pour que les petites filles, même en France, ne subissent plus cette mutilation ni la pratique des mariages forcés

Lorène Debaisieux a réussi à nous faire partager leur destin, sans tomber dans un voyeurisme racoleur, mais en captant avec une tendresse attentive, une écoute sensible, leur parole intime. Et les magnifiques portraits qu'elle nous livre ne sont pas ceux de victimes (…), mais de celles ayant décidé, une fois pour toutes, de prendre leur destin en main. » TéléObs

 

01 février 2016

Le plaisir féminin : un sujet qui connaît un nouvel essor depuis ces 15 dernières années...grâce à la publication, en 1998, de l'anatomie complète du clitoris.

Le sujet est devenu plus légitime à la fin du XXème siècle, grâce à un événement majeur, la publication de l’anatomie complète du clitoris. Depuis, où en est la recherche ? Y-a-t-il eu d'autres découvertes scientifiques ? L’impact positif de l’orgasme sur la santé est bien documenté, mais il est bien mieux renseigné chez les hommes que chez les femmes : pourquoi cette différence ? Que sait-on aujourd'hui sur l'orgasme et le "Point G" ? 

S'il est important d’étudier les mécanismes du plaisir féminin, car les comprendre permet de mieux traiter les dysfonctionnements ou les souffrances d’origine sexuelle, pourquoi le plaisir sexuel féminin est-il encore un tabou ?  Lire la suite sur le site de France Inter

Le plaisir féminin, France Inter, La Tête au Carré, émission de Mathieu Vidard.

Mardi 14 janvier 2016

 

Invitées : Elisa Brune,  romancière, essayiste et journaliste scientifique belge auteure de "Labo Sexo", aux éditions Odile Jacob plaisir féminin,sujet encore tabou,anatomie du clitoris,point g,sexualité masculine mieux connue,évolution lente de la recherche

Odile Buisson, gynécologue obstétricienne, auteure de "Qui a peur du point G" ?

plaisir féminin,sujet encore tabou,anatomie du clitoris,point g,sexualité masculine mieux connue,évolution lente de la recherche

 

26 janvier 2016

Jeune et porno : trop de sexe nuit au vrai sexe

images.jpg

 

La pornographie est sur tous nos écrans. Les enfants sont exposés à ces images pour la première fois à l'âge de 11 ans en moyenne. Alors que la sexualité est toujours un sujet tabou, difficile à aborder à l'école ou en famille, les ados accèdent au porno de plus en plus tôt, et bien souvent involontairement.

Lire la suite sur le site de France Inter

 

 

 Jeune et  porno, France Inter, Un jour en France, une émission de Bruno Duvic.

Vendredi 15 Janvier 2016

 

22 janvier 2016

Mutilations sexuelles féminines : de l'opposition a l'action, rencontre le 2 février au Centre Hubertine Auclert à Paris

Soudan-5_UN_Albert-González-Farran.jpg

A l’occasion de la Journée internationale contre les mutilations sexuelles féminines du 6 février, l’Observatoire régional contre les violences faites aux femmes du Centre Hubertine Auclert organise une rencontre le 2 février autour d’un film et d’un roman en partenariat avec le collectif Excision Parlons-en.

Le thème de la rencontre  "Mutilations sexuelles féminines : de l’opposition à l’action". Un documentaire et un roman seront les supports de la journée, afin de s'en inspirer pour agir ici et ailleurs et de mieux comprendre.

Près de 125 millions de femmes sont excisées dans le monde (UNICEF), dont près de 53 000 en France (INED).

Ces rencontres permettront de découvrir le parcours de femmes excisées qui s’émancipent de cette pratique : Martha Diomandé, héroïne du documentaire « La Forêt Sacrée » de Camille Sarret (52 minutes) et Awa, personnage phare du roman « La tête ne sert pas qu’à retenir les cheveux » de Sabine Panet et Pauline Pénot.

La projection du film sera suivie de lecture d’extraits du roman puis d’un débat en présence de : Camille Sarret, réalisatrice du film, Martha Diomandé, association ACZA (sous réserve), Sabine Panet et Pauline Pénot, co-autrices du roman, Marion Schaeffer, du collectif Excision Parlons-en.    

9782364747265.jpg

 

 « La tête ne sert pas qu’à retenir les cheveux » , roman

  de Sabine Panet et Pauline Pénot.  Editions Thierry Magnier

 

 

Mardi 2 février 2016 de 18h à 21h au Centre Hubertine Auclert, 7 impasse milord, 75018 Paris

+ d'informations sur l'évènement / Inscription

18 janvier 2016

Le CeRHeS a été distingué par la Chaire UNESCO Santé Sexuelle & Droits Humains 2015

Les membres du comité du jury de l'UNESCO Santé Sexuelle et Droits Humains ont  distingué le Centre Ressources Handicaps et Sexualités pour la qualité et la pertinence dans la réalisation de son projet en Santé Sexuelle et Droits Humains

vie affective et sexuelle,innovation,cerhes,santé sexuelle

  • - 2ème prix : Santé Information Solidarité Réseau pour son « Consortium International des dispositifs de relation d’aide à distance »
  • - 3ème prix : Association de Parents et Amis de personnes en situation de handicap mental de la Région Dieppoise pour sa comédie musicale « le train des désirs »

En plus des nominés, le Comité Exécutif a distingué le CeRHeS ainsi que quatre autres actions qui répondent aux exigences du prix de l’innovation internationale :

  • - Excision Parlons En, FR
  • - Solidarité Sida - Exposition Sex In the City
  • - Trust +
  • - Tuppy Owens MD, coordinator, UK
vie affective et sexuelle,innovation,cerhes,santé sexuelleRemise des Prix Internationaux de l'innovation 2015

Voir le dossier presse de Remise des Prix de l'Innovation 2015