02 juin 2016

SantéBD : lancement du nouveau service qui favorise l’accessibilité des soins à tous

Le projet SantéBD a été initié en 2013, par l’association CoActis Santé (loi 1901), pour agir en faveur de l’accès aux soins pour tous.

coactis,falc,accessibilité,santé bd

SantéBD est un outil de communication référentiel et pédagogique autour des consultations médicales à destination des personnes en situation de handicap, de leurs aidants et des professionnels de la santé. Le projet SantéBD a été initié en 2013, par l’association CoActis Santé (loi 1901), pour agir en faveur de l’accès aux soins pour tous. Fruit d’un travail collaboratif original et pionnier en ce qu’il associe autant d’acteurs du monde du handicap, du monde médical et des institutions, le service entend améliorer la communication entre les patients et les professionnels de la santé et ainsi créer une unité de langage.

Lire la suite sur le site de handicapinfos.com...

coactis,falc,accessibilité,santé bd

30 mai 2016

Santé publique France a lancé ces 1ères vidéos accessibles pour tous

 

VIH vidéo.JPG

4 vidéos sur le thèmes du VIH, SIDA ont été réalisées par La Santé publique France afin de rendre l'information accessible à tous:

Le virus du sida il faut le connaître

Le virus du sida il faut savoir comment il se transmet

Le virus du sida il faut faire le test

Le virus du sida il faut s'en protéger avec un préservatif

 

Les vidéos sont sous titrées, signé en langue des signes française. On peut ralentir ou accélérer la vidéos, les téléchargées ou commander le DVD gratuitement.

voir le site de Santé publique France...

 

 

27 mai 2016

Vivre en couple avec le spina-bifida

Photo de Rachel et Kévin

La bio de Rachel et Kévin

Rachel Le Meur, 24 ans, et Kévin Beleau, 25 ans, tout deux atteints du Spina-bifida et installés ensemble dans un logement HLM de Sainte-Luce-sur-Loire (44)

Bien couvée jusque là, Rachel a quitté le nid familial pour s’installer dans un petit logement HLM… à deux pas de chez sa mère. Plus exactement, à 5 minutes en fauteuil électrique. La jeune fille atteinte depuis la naissance d’un spina-bifida (malformation de la colonne vertébrale), passe la plupart de ses journées dans cet appartement que sa famille a bricolé pour tout mettre à sa portée. D’autant plus que son petit ami Kévin, touché à moindre degré par le même handicap, habite désormais avec elle. Tous les deux se connaissent depuis l’adolescence, à l’époque où ils fréquentaient le même institut spécialisé.

Mais c’est par Facebook qu’ils se sont retrouvés, il y a quelques mois. Aujourd’hui Kévin a pris le relais de la mère de Rachel pour l’aider au quotidien. Avec lui, Rachel se sent belle, elle a l’impression de marcher en talons hauts. Ensemble, ils s’imaginent déjà organiser un beau mariage et fonder à leur tour une famille. Même si la vie à deux n’est pas rose tous les jours. Même s’ils savent qu’il faut d’abord qu’ils se trouvent chacun un boulot. Même s’ils ont conscience qu’être parents sera plus compliqué pour eux que pour d’autres.

Lire la suite sur le webdoc à l'arraché...

Aidons ceux qui souffrent d'homophobie avec l'Homophobiol

"Homophobiol": la campagne décalée pour lutter avec humour contre l'homophobie 

Affichette_A3_TropAidé.jpg

C'est un nouveau médicament. Homophobiol, qui existe en patch ou en pastille à sucer "en cas de crise aiguë", est le "premier traitement de fond contre l'homophobie", assure la notice.

A l'occasion de la journée internationale contre l'homophobie et la transphobie ce mardi, l'association de lutte contre le sida Aides ainsi que son homologue belge Ex Æquo ont lancé une campagne décalée afin de lutter contre l'homophobie. "Grâce à Homophobiol et à sa formule révolutionnaire, la haine et le rejet ne seront bientôt plus une fatalité", clame le faux traitement, au cœur de la campagne.

La notice factice qui accompagne le pseudo médicament précise que ce "traitement de choc permettra enfin à des milliers de femmes et d'hommes de sortir de la spirale destructrice de l'homophobie" et de "lutter au quotidien contre les symptômes de l'homophobie latente (ou syndrome du "je-ne-suis-pas-homophobe-mais…")."

homophobie,transphobie,aides,ex equo,campagne sensibilisation,lutte contre le sida,humour

Lire la suite sur BFMTV...

26 mai 2016

Le droit en pratique : Vie affective et sexuelle en établissement psychiatrique

santé mentale,droit,vie affective et sexuelle,psychiatrie

"Le patient peut-il revendiquer un droit à la sexualité à l'hôpital ? Comment l'institution peut-elle mettre en place une organisation appropriée au respect de la vie privée des usagers tout en garantissant la qualité des soins et la sécurité des personnes . Repères juridiques et pratiques."

Un article à télécharger gratuitement sur le site de Santé mentale.fr...