09 avril 2014

Le Festival "ma sexualité n'est pas un handicap" se déroulera les 25 et 26 avril prochains à Buc (78)

A l’initiative du CRéDAVIS, il s’agit de la première édition d’un événement bisannue sur la prise en compte de la dimension sexuelle dans le secteur du handicap.

masexualité....jpg

Ce festival intitulé  MA SEXUALITE N’EST PAS UN HANDICAP ! s’adresse aux personnes en situation de handicap (ou/et à leurs familles), aux professionnels du secteur mais également à toute personne soucieuse du bien être des personnes en situation de handicap quel qu’il soit.

 Son objectif est d’abord et avant tout de donner la parole aux personnes concernées. Ce festival a pour vocation d’apporter des réponses et des témoignages grâce à des ateliers présentant les outils législatifs, méthodologiques, déontologiques et techniques, des films, des rencontres, des échanges d’expériences...

 livreleteller.jpg

 

 

06 avril 2014

Sidaction 2014 les 4, 5, 6 Avril, une opération unique de collecte de fonds, avec un dispositif qui n'existe dans aucun autre pays

  6200 nouvelles contaminations par le VIH en 2012.

Un chiffre qui ne baisse plus depuis quatre ans, en raison notamment d'un relâchement de prévention, lors des rapports sexuels.

affiche-tete-de-mort aides.jpg

2 articles signés par Eric Favereau

 "SIDA : la France en état stationnaire"

Un article à lire dans Libération du 31 mars 2014

La lutte contre le sida dans l'impasse

Libération du 2 avril

 

Le Crips Ile de France ainsi que le réseau national des CRIPS  vous informent...

31 mars 2014

Yo, también sur Arte mercredi 2 avril à 23h05, précédé de l'Art d'aimer à 20h50

Yo, También, film espagnol - 1h43 - sorti en 2010 -

réalisé par Alvaro Pastor, Antonio Naharro

Avec Lola Duenas, Pablo Pineda, Antonio Naharro..

Daniel, 34 ans, est le premier trisomique européen à avoir obtenu un diplôme universitaire. Il trouve un emploi dans un centre social à Séville où il fait la connaissance de la jeune et indépendante Laura. Une amitié naît instantanément, qui devient l’objet de toutes les attentions des collègues. La situation se complique quand Daniel tombe amoureux de Laura. Refusant de se plier aux convenances sociales, Daniel et Laura construisent une relation unique... Humour et sensibilité

“Inspiré de la propre vie du comédien, Pablo Pineda, un jeune trisomique qui possède un grand sens de l’humour, ce film au sujet casse-gueule est une vraie réussite. Il surprend par la qualité de ses dialogues, la façon délicate avec laquelle il est mis en scène et sa profonde sensibilité. Pas étonnant que Pablo Pineda ait remporté un prix d’interprétation au Festival de Saint-Sébastien.” (Alain Grasset, dans Le Parisien). 

 
L'art d'aimer - Bande annonce VF

Achille et sa voisine n’arrivent pas à conclure tandis que Vanessa s’apprête à tromper son amoureux... Du désarroi d'Élodie Navarre et Gaspard Ulliel au comique pas-de-deux de François Cluzet et Frédérique Bel, en passant par le trio libertin mené par Judith Godrèche, une comédie à sketches douce-amère d’Emmanuel Mouret, qui met le couple sens dessus dessous.

21 mars 2014

Accessibilité : 40 ans d’immobilisme, ça suffit !

Parce que pour investir une vie affective et sexuelle, il est fondamental de lever les obstacles liés à la non-accessibilité...

Imaginez un monde qui se serait arrêté en 1975...

 

 

accessibilité,apf,n'ecoutez pas les lobbies,revendication,loi de 2015



20 mars 2014

Déficit et sexualité, du consentement à la violence

criavs,déficit et sexualité,consentement,violence,criavs,grenoble,cerhes,vie affective et sexuelle,handicap,réduction des risques et des dommagesLe CRIAVS (Centre Ressources "Claude Balier" pour les Intervenants auprès des Auteurs de Violences Sexuelles) organise une journée régionale d'étude à Grenoble autour du thème :

Déficit et sexualité, du Consentement à la Violence,

à laquelle le CeRHeS s'associe.

" Cette année, pour notre 6ème journée d’étude, nous avons souhaité aborder une problématique complexe, tant en ce qui concerne le soin, l’éthique et les limites du droit qui circonscrivent la violence sexuelle.

Notre préoccupation est bien ici le problème du déficit psychique et non physique, qu’il soit congénital ou acquis. Certes, le point de vue psychopathologique, le diagnostic et les soins qui pourront être proposés, sont différents selon qu’il s’agit d’un déficit intellectuel ou psychomoteur chez l’adolescent ou l’adulte jeune, ou d’un adulte dont la pathologie du vieillissement ou une atteinte neurologique autre, vient obscurcir ou altérer les fonctions cognitives.

Pour autant, ces deux catégories de sujets vont amener des questions superposables sur la recherche permanente de la protection de la société, et parfois d’eux-mêmes, à savoir la problématique de la réitération de ces actes, ou de la récidive en fonction de la place que nous occupons.

Nous approcherons également la question du discernement, habituellement posée aux experts de justice et qui concerne l’auteur, mais parfois la victime, ce qui a pu jadis ouvrir la voie aux expertises de « crédibilité » aujourd’hui proscrites (Circulaire du ministère de la justice du 2 mai 2005).

Après une lecture théorique de la philosophie du consentement puis une approche de la liberté de la sexualité, nous interrogerons la justice sur le traitement pénal de ces auteurs. L’après-midi sera consacrée la question du soin, consenti ou contraint, qui est désormais partie intégrante de notre quotidien et de nos missions au CRIAVS.
Comment mettre en œuvre ces attentes de régulation sociale ? Faut-il écarter la question du libre arbitre et se placer dans une position parentalisée ? Nous aborderons ces problématiques des patients déficients - qu’ils aient fait l’objet d’une sanction pénale ou non - à travers les expériences des praticiens qui font référence, mais également autour de situations concrètes sous forme de témoignages."

Dr Philippe Vittini (Médecin psychiatre, Médecin coordonnateur, Directeur de programme CRIAVS RA)

 Programme