24 octobre 2014

Corps à cœur. Intimité, amour, sexualité et handicap

corps à cœur. intimité,amour,yves jeanne,santé sexuelle,sexualité et handicapVient de paraitre : Corps à cœur. Intimité, amour, sexualité et handicap

Yves JEANNE (ed), Editions érès, Collection Connaissances de la diversité, 2014, 151 pages.

Co-Auteurs : Christian ALBECKER - Pierre DUFOUR - Andre DUPRAS - Jennifer FOURNIER - Eve GARDIEN - Charles GARDOU - Jerome GOFFETTE - Jean-baptiste THIERRY

Sommaire

" Si aujourd’hui la société reconnaît certains droits aux personnes en situation de handicap, bien des aspirations essentielles restent en souffrance. Ainsi en est-il de leur droit à l’intimité et de leur accès à une vie amoureuse et sexuelle dès lors que le libre usage de soi est entravé.

 

Au-delà des prises de positions politiques ou idéologiques, loin des polémiques focalisées sur l’assistance sexuelle, cet ouvrage donne la parole aux personnes concernées et, plus précisément à celles qui, contraintes par leur déficience, vivent en milieu institutionnel. Elles seules, expertes au premier chef de leurs situations singulières, sont en mesure de dire ce qu’elles vivent et ressentent, ce à quoi elles aspirent et ce qu’elles refusent, ce qui les limite et ce qui peut constituer pour elles des ressources."

 

 (lire la suite…)

 

«Zizi sexuel» : et les enfants, ils en pensent quoi ?

expo, zizi sexuel, titeuf, cité des sciencesDu CM1 à la 3e

Suite au succès remporté en 2007,  Zizi sexuel l'expo, revient à la Cité des sciences. L'exposition répondra aux questions des élèves de 9 à 14 ans autour de l’amour, de la puberté et de la sexualité.


Titeuf et sa camarade Nadia guideront les élèves au sein de cette exposition qui prône des valeurs essentielles comme le respect de l’autre et de soi-même, le consentement mutuel et l’égalité des sexes.

 


«Zizi sexuel»: les enfants, ils en pensent quoi ? par Libération

 

 

22 octobre 2014

STOP AUX IST : 2 affiches, 8 autocollants et une pochette capote

 

" DE NOUVEAUX OUTILS CRÉES PAR LA PLATE-FORME PRÉVENTION SIDA EN RÉPONSE A LA RECRUDESCENCE DU NOMBRE DE CAS D’INFECTIONS SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLES (IST)

 

santé sexuelle,prévention,réduction des risques,ist,vih,sida

Si pratiquement tous les citoyens ont déjà entendu parler du VIH, le virus du sida, encore nombre d’entre eux ne connaissent pas bien les IST (Infection Sexuellement Transmissible). Or, depuis plusieurs années, le nombre d’infections aux IST a considérablement augmenté en Belgique. Au vu de ce constat, il est indispensable de mettre des actions d’information et de sensibilisation sur pied afin de conscientiser la population aux risques d’infection lors de relations sexuelles. Dès lors, la Plate-Forme Prévention Sida propose de nouveaux outils afin d’interpeller les jeunes et les moins jeunes et des les inviter à se protéger, mais aussi à se dépister ; car si souvent les IST sont asymptomatiques, les séquelles peuvent être importantes. Or, la plupart d’entre elles se soignent efficacement."

(lire la suite...)

santé sexuelle,prévention,réduction des risques,ist,vih,sida

Une brochure de prévention sur les IST, leurs modes de transmission, de protection et de dépistage, ainsi qu’une série de contacts utiles. Réédition 2014

 

 

"Les errances sexuelles viennent de la non-information et jamais de l’information" (Claude Halmos, psychanalyste)

prévention,zizi sexuel,claude halmos,france info,santé sexuelle" Alors que le retour de l’exposition "Zizi sexuel" suscite l’émoi et pose la question de la sexualité et de l’amour chez l’enfant, la psychanalyste Claude Halmos explique sur France Info que "la construction des enfants passe par l’information sexuelle".   

Comment parler de sexualité aux enfants? L’exposition "Zizi sexuel" revient à la Cité des sciences et de l’industrie à Paris. L’association SOS Education a lancé une pétition en ligne pour demander à ce que les parents d'élèves soient informés "des contenus sexuellement explicites" de l'exposition. Et les enfants ? Ceux rencontrés à la sortie de l’expo en ricanent. Une réaction tout à fait normale pour la psychanalyste Claude Halmos. "Cela a été de tous temps une réaction des enfants parce que c’est un peu gênant, parce que l’on croit que c’est interdit. Donc c’est une réaction absolument normale"."

(lire/écouter la suite sur le site de France Info...)

"Pas de préservatif, pas de sexe"

" C’est par ce message que l’Association AIDES et TBWAPARIS souhaitent rappeler au public l’importance de se protéger.

aides,pas de préservatif,pas de sexue,réduction des risques,ist,vih,sida,contraceptionAIDES est la plus importante association de lutte contre le sida en France et en Europe. Elle se bat depuis 30 ans contre les injustices sociales révélées par l’épidémie et pour un accès de tous aux soins et aux outils de prévention.

Dès 1987, c’est la mobilisation de AIDES qui pousse les pouvoirs publics à lever le tabou interdisant toute publicité pour le préservatif. En 2006, AIDES réinvente le préservatif à 20 centimes d’euros, réaffirmant son combat pour une prévention accessible au plus grand nombre. Depuis, la prévention a beaucoup évolué. Les outils se sont diversifiés, mais le préservatif reste un levier majeur pour réduire le nombre de nouvelles contaminations. En mettant à nouveau l'accent sur le rôle crucial du petit bout de latex, AIDES reste fidèle à ses combats : informer, éclairer, toujours avec ce ton décalé et provocateur qui fait le succès de ses campagnes depuis bientôt 15 ans."

(lire la suite sur le site de AIDES...)


"Pas de préservatif, pas de sexe": la nouvelle... par LEXPRESS