20 septembre 2013

Nouvel éloge de la masturbation, un essai de Philippe Brenot, un ouvrage pour l'épanouissement sexuel

 Après des siècles de condamnation par l’Europe chrétienne, l’heure est à la réhabilitation pour la masturbation. Dans un essai à paraître, le sexologue Philippe Brenot vante les mérites d’une pratique épanouissante. "Je l'avoue ici publiquement et comme un acte expiatoire : oui, je me suis masturbé... et à plusieurs reprises !" Cet éloge est à la fois un manifeste contre l'ignorance, les préjugés et les idées reçues, mais aussi un ouvrage pour l'épanouissement sexuel.

img.php.jpeg

 «C’est beau, bien, bon, agréable, simple…», s’enflamme Philippe Brenot , avant de convoquer la science : «Il est désormais admis que la masturbation est au centre de la sexualité, qu’elle permet l’épanouissement, la maturation et la pérennité de la vie érotique»...

...«Les difficultés de plaisir et de désir sont d’ailleurs très souvent liées à un manque d’auto-érotisme. L’autostimulation permettant d’apprivoiser ses réactions sexuelles avec un autre.»...

...«Si en 2002 Nathalie Rykiel a rendu les sextoys populaires, et si les magazines féminins utilisent aujourd’hui le mot "masturbation", ce qui n’était pas le cas il y a quinze ans, on constate que beaucoup de jeunes filles ont une sexualité avec pénétration avant d’avoir vraiment découvert la masturbation. D’après les enquêtes de l’Inserm, peu en ont une vraie habitude. Les jeunes n’en parlent pas. Enfin, si on sait que 90% des hommes se sont souvent masturbés, seulement la moitié des femmes ont une masturbation intense et régulière.»

Philippe Brenot est psychiatre et anthropologue, directeur des enseignements de sexologie et sexualité humaine à l'université Paris-Descartes. Auteur de nombreux ouvrages, chez Odile Jacob, Zulma, PUF, L'Esprit du Temps, et récemment les Hommes, le sexe et l'amour et les Femmes, le sexe et l'amour aux éditions les Arènes, 2011 et 2012.

«Nouvel éloge de la masturbation», éditions L’Esprit du temps, 140 pp, septembre 2013, 12 €.





06 juin 2013

Du nouveau à l'échelle planétaire : l'atlas mondial des sexualités

524684-infographie-liberte-sexuelle.pngLes Editions Autrement publient un ambitieux Atlas des moeurs et pratiques sexuelles à travers le globe.

Il rend compte entre autres de l'infidélité, des interdits, de la fréquence des rapports...

Ses auteurs, tous deux géographes :

Nadine Cattand, (directrice de recherches au CNRS) et Stéphane Leroy (maître de conférences à l'université Paris-Est Créteil) ont travaillé avec Cécile Marin pour la cartographie.

C'est un ouvrage dans lequel on peut picorer des centaines d'informations. Découvrir par exemple que les Philippines n'autorisent toujours pas le divorce, que le Danemark avait dépénalisé l'homosexualité dès 1930... On réalise aussi avec ce travail qu'aucun comportement individuel ne fait, autant que la sexualité, l'objet de législation...

Une conclusion s'est peu à peu imposée aux deux géographes : "A prendre le parti de cartographier les sexualités dans le monde, on réinterroge le discours dominant sur la mondialisation, et ses conséquences sur l'homogénéisation des modes de vie".

droit,éditions autrement,atlas,globe,infidélité,pratiques sexuelles,contraception,homosexualité

 

A lire dans Libération du 3 juin 2013, Les plans cul

A lire sur le site du Figaro du 4 juin 2013, Le sexe dans tous les Etats


02 juin 2013

Handicaps : si on parlait vie sexuelle ?

4 juin 2013, Marseille – BMVR l’Alcazar - Entrée libre

Colloque organisé par la Ville de Marseille,

avec le concours du CREAI PACA et Corse

et la participation du Centre Ressources Handicaps et Sexualités

http://www.creai-pacacorse.com/4_actus/actus.php?ref=1552

« … Encore aujourd’hui, pour le grand public, comme pour les professionnels qui accompagnent les personnes handicapées, la question de la vie sexuelle reste un sujet sensible et controversé. Compte tenu des cadres éthique et juridique existants, les professionnels de santé, les travailleurs médico-sociaux et les familles se trouvent souvent démunis face aux questions et aux attentes des personnes handicapées.
 

Avec cette journée d’information, la Ville de Marseille crée une occasion d’échanger et de bénéficier de l’expérience et des réflexions d’experts, de professionnels ainsi que des per¬sonnes handicapées et de leurs familles.

 

  • - Quel accompagnement réaliser, que l’on soit parent, professionnel, ou aidant ?
    - Quelles sont les limites fixées par le droit aujourd’hui ?
    - Comment construire des réponses adaptées dans le respect d’un cadre éthique ?
    - Quel soutien pour les professionnels de l’accompagnement à domicile ? ...»

Docteur Patrick PADOVANI

Adjoint au Maire, Délégué aux Personnes Handicapées

 Programme

28 mai 2013

COLLOQUE de SOCIOLOGIE LES MASCULINITES AU PRISME DE L'HEGEMONIE

Colloque de Sociologie les jeudi 13 juin  et vendredi 14 juin 2013 

masculinités,hégémonie,sociologie,hiérarchisation,normalisation,domination,femmes

"Le concept de « masculinité hégémonique » élaboré au milieu des années 1980 par la sociologue australienne Raewyn Connell – depuis plusieurs fois revisité – vise à analyser les processus de hiérarchisation, de normalisation et de marginalisation des masculinités, par lesquels certaines catégories d’hommes imposent, à travers un travail sur eux-mêmes et sur les autres, leur domination aux femmes, mais également à d’autres catégories d’hommes.

L’objectif de ces journées d’études est de problématiser les masculinités à partir du concept d’hégémonie, en faisant dialoguer l’approche développée par la sociologue australienne Raewyn Connell avec d’autres approches des formes de domination se référant également à la conceptualisation de l’hégémonie par Antonio Gramsci."

Lieu : EHESS, Amphithéâtre François Furet - 105 boulevard Rapsail  Paris, France (75006)

http://calenda.org/247934     

20 mai 2013

Sociologie de l'homosexualité, un livre de Sébastien Chauvin et Arnaud Lerch

sociologie,homosexualité,idées reçues,homophobie,nationalisme sexuel,droits des homosexuels"Les homos en version sapiens

Il n'y pas que le débat sur le mariage pour tous dans la vie. Sociologie de l'homosexualité de Sébastien Chauvin et Arnaud Lerch, a pour objectif de montrer à travers un panorama de recherches, le foisonnement des traits culturels associés à cette question.

Insistant sur les enjeux de la construction de l'homophobie, notamment au travail, ils remettent en cause quelques idées reçues. Les couples homosexuels n'ont pas de revenus supérieurs, même si la consommation, à travers des magasins, des bars ou des revues dediés, a été un vecteur d'affirmation.

L'ouvrage revient également sur la construction des mouvements militants et les vraies différences de visibilité et de références des communautés gay et lesbienne.

Mais les deux chercheurs ouvrent des pistes plus inattendues aussi, telle la question du "nationalisme sexuel".

Comment, ainsi, les droits des homosexuels sont devenus des valeurs représentatives des pays occidentaux, et une raison potentielle d'opposition à d'autres  nations." Libération, 14/05/2013

Sociologie de l'homosexualité, de Sébastien Chauvin et Arnaud Lerch. Editions la Découverte.