05 février 2014

Saurons-nous un jour parler de sexualité à nos enfants?

éducation à la sexualité,éducation nationale,vie affective et sexuelle,tabou,lycée,collèges,adolescents,genre,abcdDu grain à moudre, par Hervé Gardette

Invité(s) :
Claude Berruer, adjoint au Secrétaire Général à l'Enseignement Catholique au département éducation
Valérie Marty, présidente nationale de la P.E.E.P
Caroline Eliacheff, pédopsychiatre et psychanalyste
Marie-Laure Brival, gynécologue-obsétricienne, chef de service à la maternité des Lilas (93) et auteure de "Contraception : pourquoi ? Laquelle ? Où ? : c'est moi qui décide !" (Milan Jeunesse, 2010)

 

L’éducation sexuelle fait partie des programmes scolaires depuis 1973. Depuis 2003, trois séances annuelles obligatoires sont programmées au collège et au lycée. Au primaire, « les temps consacrés à l’éducation à la sexualité sont intégrés le plus possible à l’ensemble des autres contenus »

Mais dans les faits, qu’en est-il vraiment ? La ‘’panique’’ qui s’est emparée de certains parents à propos de l’enseignement de la théorie du genre à l’école, et d’un apprentissage de la masturbation en maternelle, témoigne, au mieux, d’une profonde méconnaissance de ce qui est enseigné aujourd’hui dans le cadre scolaire.

 

Pour le CeRHeS, la question de l'éducation à la sexualité se pose aussi de manière cruciale pour les enfants et les adolescent-e-s en situation de handicap au sein des établissements et services sociaux et médico-sociaux.

 

Si l’on ne peut pas à proprement parler d’une sexualité spécifique des personnes handicapées, la singularité même de leurs déficiences et/ou incapacités implique d’apporter une réponse spécifique et adaptée à la nature même du handicap et au contexte de leur conditions de vie afin :

 

  • * d’identifier les différentes dimensions de la sexualité (biologique, affective, culturelle, éthique, sociale, juridique)
  • * de développer l'exercice de l'esprit critique notamment par l'analyse des modèles et des rôles sociaux véhiculés par les medias en matière de sexualité
  • * de favoriser des attitudes de responsabilité individuelle et collective, notamment des comportements de prévention et de protection de soi et d'autrui
  • * de connaitre les ressources spécifiques d'information, d'aide et de soutien

éducation à la sexualité,éducation nationale,vie affective et sexuelle,tabou,lycée,collèges,adolescents,genre,abcd

Lire la suite

Le CeRHeS partenaire de la 7e édition du Prix OCIRP Acteurs Économiques & Handicap

 http://www.exempleasuivre.fr/webh/Donner l’exemple, partager les bonnes pratiques, … C’est grâce à l’effort collectif que les progrès seront réels et durables en matière d’intégration du handicap.

L’OCIRP (Organisme Commun des Institutions de Rente et de Prévoyance) a créé en 2008 le Prix OCIRP Acteurs Économiques & Handicapavec pour objectif d'encourager, faire connaître et valoriser toutes les actions initiées par l’ensemble des entreprises et organisations privées, publiques ou de l’économie sociale visant à améliorer l’intégration des personnes handicapées et faire de la différence une richesse.

 râce à l’engagement des partenaires fondateurs, l’AGEFIPH, l’ANDRH, le CCAH, le FIPHFP, la FIRAH et l’ODAS et celui des relais experts aux côtés de l’OCIRP, le Prix Acteurs Économiques & Handicap est devenu la référence dans le domaine.

Sous la présidence d’honneur d’Axel KAHN, la 7e édition valorise les actions présentées à travers huit thématiques :

 

  • * Accompagnement personnalisé
  • * Citoyenneté
  • * Communication et sensibilisation
  • * Innovation technologiques
  • * Insertion et maintien dans l’emploi
  • * Parcours scolaire et enseignement
  • * Sport, culture et loisirs
  • * Vie affective et sexualité

Des « Relais experts », associations de l’économie sociale et solidaire, organismes publics et privés, légitimes sur les thématiques abordées sont associés.

ocirp,vie affective et sexuelle,prix ocirp acteurs economiques & handicap,concours,projet

Le CeRHeS est associé à la thématique « Vie affective et Sexualité » et sera membre du jury de présélection des dossiers. Si vous souhaitez présenter votre action dans ce domaine, nous vous incitons donc vivement à déposer votre dossier de candidature au plus vite...

 

La date limite de remise des dossiers est fixée au 23 mars 2014 pour des actions en cours entre le 1er janvier 2013 et le 23 mars 2014.

ocirp,vie affective et sexuelle,prix ocirp acteurs economiques & handicap,concours,projetParticiper au Prix OCIRP Acteurs Economiques & Handicap, c’est valoriser son engagement, donner l’exemple et partager les bonnes pratiques.

Vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le site officiel du Prix OCIRP Acteurs Economiques & Handicap

03 février 2014

Renforcer l’approche genrée dans la promotion de la santé

Du lundi 5 mai au mercredi 7 mai 2014 au CRIPS Île-de-France (14 rue Maublanc - 75015 Paris), l’association FRISSE (Femmes Réduction des rIsques SExualité) propose une formation : Renforcer l’approche genrée dans la promotion de la santé.du lundi 5 mai au mercredi 7 mai 2014 au crips Île-de-france (14,l’association frisse propose une formation : renforcer l’approch,association frisse,genre,promotion de la santé,crips ile de france

 

Les femmes et les hommes ont une expérience différente  des dispositifs de santé et ceux-ci ne les traitent pas les unes et les autres de la même manière. Ces journées de formation ont pour objectif de :

  • • présenter les cadres théoriques qui éclairent les inégalités de santé fondées sur le genre ;
  • • questionner la dimension genrée de la promotion de la santé à l’aide d’animations pédagogiques adaptées ;
  • • penser les enjeux de santé sous l’angle des rapports sociaux.

Télécharger le programme et la fiche d'inscription

du lundi 5 mai au mercredi 7 mai 2014 au crips Île-de-france (14,l’association frisse propose une formation : renforcer l’approch,association frisse,genre,promotion de la santé,crips ile de france

31 janvier 2014

"Plan cul, plan coeur" : paroles d'ados dans un lycée de l'Essone, le jour de l'intervention de Didier, du CRIPS Ile de France...

Une émission de France Inter le 7 janvier 2014 : "là-bas si j'y suis" de Daniel Mermet......Un reportage d'Anaëlle Verzaux.

Didier intervient ce jour-là dans un lycée de l'Essonne pour le CRIPS Ile de France, Centre Régional d'Information et de Prévention du Sida

 

La parole jaillit, éclaboussant parfois l'oreille de sa crudité...on les écoute...(à partir de 10'40)

 

28 janvier 2014

"Les mots doux" : un projet de film, soutenu par l'UNAPEI, sur la vie sentimentale et l'accompagnement des personnes handicapées mentales.

"Djana Schmidt et Antoine Bonnin sont réalisateurs de documentaires, leurs derniers films « Lhamo, petite-fille de l’Himalaya » et « Joséphine, le droit à la beauté » ont été produits par France 5 et France 3. Leurs parcours personnels les sensibilisent dès leur plus jeune âge au handicap et les amènent naturellement à partager leurs expériences artistiques au sein d’établissements médico-sociaux depuis plusieurs années.

Leur projet "Les mots doux" sort de l’ordinaire. Il fait suite à un premier film court tourné dans des établissements des Papillons Blancs des Rives de Seine (92). Réalisé avec des personnes handicapées mentales et différents acteurs de l’association, ce prochain film souhaite "donner la parole à ceux que l’on croit incapables de s’exprimer, à ceux qui n’ont jamais pu parler".

Ces deux réalisateurs passionnés souhaitent faire un film sur " l’amour sans tabou, celui de la tendresse, celui de la séduction". Et pour que cette intention devienne réalité, un appel à souscription est lancé pour pouvoir commencer le tournage le plus vite possible."

http://www.touscoprod.com/fr/project/produce?id=1087