03 octobre 2014

Fenêtre ouverte sur le handicap visuel : "La parentalité, du désir d'enfant à la grossesse et à la naissance..."

fidev,handicap visuel,parentalité,grossesse,naissance

 

Pour la 3ème année consécutive, l’association FAF APRIDEV Rhône-Alpes organise  en partenariat avec l’Université Catholique de Lyon et la FIDEV  une “Fenêtre ouverte sur le handicap visuel”. Cette année la thématique retenue est la Parentalité – du désir d’enfant, à la grossesse à la naissance...

 

Le thème a été choisi à la demande des personnes déficientes visuelles, qui sollicitent de plus en plus les professionnels. Par conséquent c’est un sujet qui éveille l’intérêt et les questionnements de différents corps de métier où chacun peut apporter des solutions de compensation.

 

Les tables rondes rassembleront des témoignages de parents et de jeunes adultes, mais aussi les témoignages de l’accompagnement proposé par différents professionnels et la présentation de lieux ressources..

 

L’entrée est libre et sans inscription.

Améliorer la santé des personnes handicapées

oms,santé,personnes en situation de handicap,discrimination,inégalités de santé 

Rappelons que selon la Convention de l'ONU relative aux droits des personnes handicapées, « les états parties fournissent aux personnes handicapées des services de santé gratuits ou d’un coût abordable  y compris des services de santé sexuelle et génésique  et des services de santé publique communautaires.» 

25 septembre 2014

Dans le cadre de la Journée Mondiale de la Contraception, le 26 septembre prochain, le Planning Familial de l’Isère s’associe avec l’Office Départemental des Personnes Handicapées de l'Isère pour aller à la rencontre des personnes en situation de handicap

Dans le cadre de la Journée Mondiale de la Contraception, le 26 septembre prochain, le Planning Familial de l’Isère s’associe avec l’Office Départemental des Personnes Handicapées de l'Isère  pour aller à la rencontre des personnes en situation de handicap.

 Pour ce faire, le Planning Familial de l’Isère mobilise 2 conseillères conjugales et familiales qui mèneront des visites guidées de cette toute nouvelle exposition intitulée Contraception, tout SEXplique’.

exposition,planning familial,office départemental des personnes handicapées,grenoble,isère,tout sexplique,contraception

Dans quel but visiter l’expo ?

Cette exposition de 11 panneaux a pour but de favoriser le dialogue autour de la contraception afin que :

  • - non seulement chacun, femme et homme, se sente concerné à part égale par la contraception
  • - afin également de mobiliser jeunes et moins jeunes sur la défense du droit à la contraception et à l’avortement, liberté régulièrement remise en question en France, en Europe et dans le monde.

Celle-ci est destiné à un public de jeunes et adultes, femmes et hommes.

Dans quel lieu et quand se tiendront les visites guidées de l’expo?

 Lieu d’expo : à l’Office Départemental des Personnes Handicapées de l'Isère (ODPHI) - La Grange du Château - 38320 Eybens – Tel : 04.76.62.28.18

Date : Le vendredi 3 octobre 2014

 Horaires : des visites guidées de 45 mn auront lieu entre 13h-17h

Si vous êtes intéresséEs par les visites guidées, merci de nous préciser par retour de ce message le créneau de préférence de votre groupe : 13h-13h45 / 13h45-14h30 / 14h45-15h30 / 15h30-16h15 / 16h15-17h

Composition des groupes : variable en fonction du type de handicap, grosso modo pas plus de 8 personnes par groupe, mixte ou non mixte selon votre préférence

Coût : visites gratuites

Peut-on également visiter librement l’expo ?

Oui, l’expo peut parfaitement être visitée individuellement par tout public, de 13h-17h, le 3 octobre.

Auprès de qui se renseigner ?

Contacter Métilde de l’association du Planning Familial de l’Isère située à Grenoble- Tél. : 04.76.87.89.24 - secretariat@leplanningfamilial38.org  

 

exposition,planning familial,office départemental des personnes handicapées,grenoble,isère,tout sexplique,contraception

 

21 septembre 2014

L'amour à l'ombre du VIH :"Pilules bleues", une bande dessinée à lire ou à relire, et aussi un téléfilm à ne pas manquer sur Arte vendredi 26 septembre à 20h50

pilules bleues.jpg

En 2001, Frederik Peeters publie la bande dessinée "Pilules bleues", qui évoque de manière sensible sa rencontre, puis sa vie commune avec sa compagne et son fils, tous deux séropositifs. Ce récit intime, à la fois pudique et cru, grave et romantique vient d'être adapté à l'écran par Jean-Philippe Amar. Pilules bleues plonge dans la réalité de la maladie, des combats, des peurs...et aussi des bonheurs...

Un téléfilm de Jean-Philippe Amar d'après les bandes dessinées Pilules bleues et Onomatopées de Frederik Peeters. 105mn, inédit. Avec Guillaume Gouix, Florence Loiret-Caille, Benjamin Bellecour.

14 septembre 2014

Make love... non plus un slogan pacificiste, mais un manuel d'éducation sexuelle qui explique l'intime sans tabou...

"Best -seller paru en Allemagne en 2012, le manuel d'éducation sexuelle Make Love est sorti en France fin Août 2014. Face à internet, saturé d'images pornographiques, ce livre ovni, drôle et malin, explique l'intime sans tabou. Il vient d'être traduit en français, par les éditions Marabout.

L'ouvrage, né de la rencontre d'une journaliste (Timer Bremer-Olszewski) et d'une sexologue (Ann-Marlene Henning), frappe d'abord par la bienveillance et la décontraction de son ton, qui n'est pas sans rappeler la liberté sexuelle de l'ex-RDA...

make love, une éducation sexuelle, Marabout

...Le livre est ponctué de photos très explicites qui montrent de vrais couples en action. Des photos d'amants hétéro ou homo, dans tous les cas avec des corps normaux aux proportions et à l'épilation réalistes...il était important de montrer aux lecteurs à quoi ressemble une vraie intimité"...

...Au final, même si le livre s'adresse plutôt aux adolescents, il a rencontré en Allemagne un certain succès auprès des adultes. Les auteures de Make Love sont parties d'un postulat : la surabondance du sexe dans les médias ou sur le web donne l'impression qu'il n'y a plus rien à apprendre. Le porno est particulièrement remis en cause..."Libé Next N°64 - 6 septembre 2014 -