27 avril 2015

Maladies psychiques: vie affective, sexualité, désir d'enfant

Mercredi 6 et jeudi 7 mai 2015 au Casino de Montbenon - Lausanne, avec la participation de Catherine AGTHE DISERENS 

Les maladies psychiques sont parfois présentées comme des maladies du lien. En effet, les symptômes conduisent souvent les personnes qui en souffrent à vivre l'isolement, la solitude, voire l'exclusion. Aller vers l'autre est, pour nombre d'entre elles, un vrai challenge.

Alors, qu'en est-il des rencontres, de la vie affective, de la relation amoureuse, de la sexualité? Cela suppose de s'aimer un peu soi-même, de savoir par où commencer une discussion, d'oser dire un peu de soi, d'accepter d'être regardé... Autant de choses qui sont difficiles, voire impossibles dans les moments aigus de la maladie, et qui peuvent le rester.

Pour la personne atteinte dans sa santé, son conjoint ainsi que ses parents ou ses proches, des questions apparaissent, en particulier quand naît le désir d'avoir un enfant. La maladie permet-elle d'être parent? Une grossesse est-elle possible malgré le traitement et l'angoisse que cela peut représenter? Y a-t-il un risque de transmettre la maladie? Et bien d'autres questions encore!

Certains aimeraient vivre pleinement ces dimensions, y croient et y investissent leur énergie. D'autres y ont renoncé, parfois sans que cela les rendent malheureux, trouvant d'autres formes de réalisation personnelle. En effet, il n'y a pas deux façons identiques de vivre sa vie affective et sexuelle, que l'on soit parent ou non. Plusieurs personnes souffrant de troubles psychiques témoignent du fait qu'elles ont cheminé et découvert leur propre manière de vivre, peut-être pas comme «tout le monde». Mais cette démarche n'est-elle finalement pas identique pour chacun de nous, malade ou pas?

Le congrès du Graap-Fondation souhaite aborder concrètement et en toute simplicité ces questions complexes, intimes, parfois même taboues.

Des ateliers citoyens tout public sont organisés préalablement dans chaque canton romand, avec le concours des organisations de la Coraasp et des Consultations cantonales membres de SANTÉ SEXUELLE Suisse. Le fruit des réflexions de ces rencontres sera communiqué lors du congrès.

 

graap,handicap psychique,vie affective et sexuelle,catherine agthe diserens,lausanne,suisse

Lire la suite sur le site du GRAAP...

Programme

22 avril 2015

Lancement du projet ACSEXE+ : sexe, sexualités et handicaps au Québec

Voici une nouvelle campagne d'éducation sexuelle positive sur le thème de sexualités et handicaps : ACSEXE+

http://acsexe.tumblr.com/

ACSEXE+ est un projet multimédia qui se concentre sur l'expérience des personnes en situation de handicap et de leur relation avec la sexualité. De l’assistance sexuelle aux stéréotypes, en passant par la diversité sexuelle, ACSEXE+ ouvre un espace de discussion  ou se partagent histoires et astuces pour faire face à la discrimination fondée sur le handicap.

C'est un projet féministe, positif et émancipateur!

Le guide Tétu + est en ligne et aborde des questions liées au handicap

 

http://www.tetu.com/wp-content/uploads/2014/12/TETUPLUS2014.pdf

Bien-être, traitement, conseils juridiques... et aussi des témoignages de personnes séropositives. L’édition 2014/2015 du guide Têtu + destiné aux personnes vivant avec le VIH est en ligne. Avec notamment des contributions d’experts de Sida Info Service comme le docteur Michel Ohayon, directeur du centre de santé sexuelle Le 190, François Crochon, sexologue clinicien, chef de mission du CeRHeS, ou encore les juristes de la ligne Sida Info Droit.

20 avril 2015

Présentation du nouveau livre de Christine Detrez : Quel Genre ?

 christine detrez,genre,stéréotype,sociologie,hétéroclite,librairie ouvrir l'oeil,vie affective et sexuelle

L’écrivaine et sociologue Christine Detrez vient présenter son nouveau livre intitulé Quel genre ? à la librairie Ouvrir l’œil (Lyon).

Dans cet ouvrage, Christine Detrez nous invite à la réflexion autour de la notion de « genre », en fournissant les éléments, les définitions, les problématiques des travaux déjà réalisés, les résultats des principales enquêtes, mais également les débats et les controverses qui opposent sur certains points les chercheur-es. Elle nous apprend à décrypter les lieux communs, les expressions toutes faites, le fameux « bon sens » qui assigne leur place aux garçons et aux filles. Une question qui nous concerne toutes et tous, en tant qu’individu, en tant que parent – ou pas -, dans la place que l’on (se) permet d’avoir, dans la façon de se situer, dans le monde, vis-à-vis des autres et de soi.

Mardi 21 avril à 19h00 à la Librairie Ouvrir l’œil

18 rue des Capucins, Lyon, 69001 France

Lire la suite sur le site d'Hétéroclite...

A voir ou revoir également :

Il était une fois le corps - Les déjeuners de l'ISH et de l'ENS de Lyon -

Le corps expliqué aux enfants

05 décembre 2014

"Homos la Haine", un documentaire de Eric Guéret et Philippe Besson, diffusé dans l'émission Infra Rouge, mardi 9 décembre à 22h45 sur France 2

 

"L’homophobie est un mal qui nous ronge. C’est une violence pour toute la société car elle empêche des rapports libres et égaux entre tous les individus, qu’ils soient homosexuels ou hétérosexuels. Pour réagir à cet état de fait, Éric Guéret et Philippe Besson réunissent dans ce documentaire des paroles d’hommes et de femmes qui souffrent d’avoir subi des actes homophobes violents. Sauvagement agressés par des anonymes, rejetés par leur famille, harcelés au travail, chacun revient sur ce qu’il a vécu. 
En mettant en scène ces neuf témoignages, le documentaire Homos, la haine rend compte des effets dévastateurs de l’homophobie. Qu’elle soit diffuse ou qu’elle donne lieu à des passages à l’acte d’une violence inouïe, l’homophobie a les mêmes racines, bien ancrées au plus profond de l’inconscient collectif, qu’il faut absolument parvenir à extirper.

La case Infrarouge invite les téléspectateurs à réagir et commenter les documentaires en direct sur twitter via le hashtag #infrarouge".