11 février 2014

Corps et âmes de Jean-Baptiste Laissard sur Faire Face

corps et âmes,y'a pas photo,cerhes,françois crochonJ'ai lu pour vous/Corps et âmes : Parlons de vie intime, affective et sexuelle 

par Axelle Minet

"Livre de photos et de mots. Qu'est-ce qui est le plus beau ? Nul ne saurait trancher. Cet ouvrage, nous aurions dû le recevoir pour Noël. Mais il n’est pas trop tard pour en faire cadeau.

Fort de son premier livre*, Jean-Baptiste Laissard, photographe indépendant, réitère son travail sur le handicap avec, cette fois, Corps et âmes, davantage axé sur la vie affective et intime. Lire la suite

  

Corps et âmes.jpgCorps et âmes de Jean-Baptiste Laissard, avec l’association Y’a pas photo, 128 pages, 20 € dont 1 € sera reversé à la Fondation hospitalière Sainte-Marie.

* Vies en roue libre - Un autre regard sur le handicap.

 

http://www.yapasphoto-asso.com/extraits_livre/extrait-liv...

Voir aussi sur le site du CeRHeS, quelques photos du Vernissage

10 février 2014

Handicaps : si on parlait vie sexuelle ? Vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap

 Actes de la journée interrégionale organisée par la Ville de Marseille   avec la collaboration du Creai PACA et Corse, le 4 juin 2013, à Marseille à l'Alcazar.

colloquecreaipacacorse.jpg

« …Encore aujourd’hui pour le grand public comme pour les professionnels qui accompagnent les personnes handicapées, la question de la vie sexuelle reste un sujet sensible et controversé. Compte tenu des cadres éthique et juridique existants, les professionnels de santé, les travailleurs médico-sociaux et les familles se trouvent souvent démunis face aux questions et aux attentes des personnes handicapées.
Avec cette journée d’information, la Ville de Marseille crée une occasion d’échanger et de bénéficier de l’expérience et des réflexions d’experts, de professionnels ainsi que des personnes handicapées et de leurs familles.
Quel accompagnement réaliser, que l’on soit parent, professionnel ou aidant ?
Quelles sont les limites fixées par le droit aujourd’hui ?
Comment construire des réponses adaptées dans le respect d’un cadre éthique
Quel soutien pour les professionnels de l’accompagnement ?... »

François Crochon, expert au titre du CeRHeS était intervenant dans ce colloque.

 Les actes comportent  une bibliographie et une filmographie.

31 janvier 2014

La joie d'amour - Pour une érotique du bonheur - Robert Misrahi -

la-joie-d-amour misrahi.jpgLa joie d'amour

"Jalousie, lassitude, culpabilité, sentiment de trahison ou de domination... Nombreux sont les obstacles à franchir, les malentendus à lever, les souffrances à dépasser pour accéder à la joie d'amour. Démontrant qu'elle n'est en rien une utopie, Robert Misrahi, spécialiste du bonheur, propose une véritable « philosophie de l'amour ». Il décrit pas à pas, de manière accessible et concrète, comment le penser et le vivre pour atteindre la splendeur promise. S'appuyant sur sa propre expérience mais aussi sur des exemples tirés de la littérature, Robert Misrahi explique comment surmonter les échecs amoureux et trace la route de la « conversion au bonheur » qui, selon lui, passe par la reconnaissance de l'amour libre et réciproque. Un ouvrage positif et profondément humain."

Aux Editions Autrement

 

 

 

22 janvier 2014

le corps en tête, interview de Bernard Andrieu par Clément Ghys

corps en tête.jpg

"Comment je pourrais être, comment je suis, comment je ne deviendrais pas" (Photo Mick+ Wout / Flickr )

Le philosophe Bernard Andrieu co-dirige la publication de l'atlas "Corps du monde", et signe "la peur de l'orgasme (voir une précédente note sur le blog) Dans le premier, il révèle la diversité des pratiques corporelles au gré des cultures. Dans l'autre, il est question des limites du corps...

Corps du monde Atlas des pratiques corporelles publié le 13 novembre 2013 chez Armand Collin, est un ouvrage collectif dirigé par Gilles Boëtsch et Bernard Andrieu. Ce dernier est philosophe, professeur à la faculté du sport de Nancy, animateur d’un blog sur la question du corps.

"Pourquoi publier une encyclopédie des comportements corporels ?

L’idée de départ n’était pas de faire un atlas quantitatif avec des statistiques mais de rendre compte de la diversité des cultures corporelles contemporaines. Et de montrer leur actualité. C’est pour cela que nous avons fait appel à des spécialistes, à des chercheurs qui connaissent leurs terrains. Au fond, cette diversité d’attitudes corporelles est la preuve que, contrairement à un discours qui se répète souvent, l’uniformisation mondiale n’est pas si totale. Les choses se développent en parallèle. Un seul modèle est toujours mis en avant, mais il existe une réelle diversité, d’où le travail que nous avons apporté à l’iconographie.

Dans l’introduction, vous écrivez avec Gilles Boëtsch que «le corps est la nouvelle religion du XXIe siècle»

On le voit dans les violences faites aux femmes au quotidien: le corps reste le seul espace identitaire, l’unique lieu où se pose la question de l’intégrité. Il y a une religiosité qui se met en place, un «culte» au sens étymologique du terme: une célébration du corps qui renvoie à l’esthétique. Dans l’usage et la pratique du corps, il y a une dimension religieuse, mais sans dieu, une forme de laïcité cosmique, une écologie de relation entre les individus et les milieux. Chacun veut considérer que le corps soit intouchable, soit un organe de revendication. Au fond, la seule chose que l’individu puisse changer, c’est son propre corps, physique, mais également l’interaction dans laquelle son corps s’engage avec les corps des autres..."

Interview réalisé par Clément Ghys, journaliste à Libération

corps du monde.jpg

 

 

Corps du monde, Atlas des pratiques corporelles, album illustré, Gilles Boëtsch et Bernard Andrieu, Armand Collin

 

 

 

Couv_peur_orgasme_web_medium.png

 

 

 

La Peur de l’orgasme, Bernard Andrieu, Collection Borderline, éditions du Murmure

 

 

 

exercices de survie.jpg

 

 

 

Exercices de survie, Jorge Semprun, Gallimard, 2012

20 janvier 2014

Pascal, Frida Kahlo et les autres...ou quand la vulnérabilité devient force

 charles gardou.jpg

 

"Charles Gardou donne à voir la place de la vulnérabilité dans toute vie et les ressorts nécessaires pour la surmonter. Comme tant d’anonymes, ces femmes et ces hommes font subir un renversement, un retournement au handicap. Ils composent, peignent, écrivent, inventent, certes pour s'exprimer, mais avant tout pour s'emparer de leur vie et lui rendre sa hauteur. Leurs itinéraires singuliers témoignent d'une réalité paradoxale : le handicap impose de multiples limitations et impuissances, d'indicibles détresses, des sentiments d'infériorité. Il contraint à renoncer à des aspirations, il réduit parfois en poussière des désirs et des projets, il restreint certaines capacités, mais en aucun cas, il n’obère l'ensemble des possibilités d'un être. Certaines peuvent même s'accroître."