12 novembre 2013

La sexualité féminine, colloque organisé par le LPCP, Monographies et Débats de la Société Psychanalytique de Paris, l'Association Clinique des Apprentissages, le samedi 30 novembre, à l'Université Paris Descartes

Peut-on encore qualifier la sexualité féminine de « continent noir » alors que cette thématique a tellement été explorée après Freud ?

colloque sexualité f.pngLe lien primaire à la mère apparaît comme central pour l’organisation psycho-sexuelle de la fille - il signe de son empreinte le complexe d’Oedipe de la petite fille, puis marque, chez la femme qu’elle devient, le choix d’objet érotique et le lien à l’homme, et enfin oriente le destin que prend son désir d’enfant.

Ce lien précoce, à partir de l’importance qu’il revêt dans la cure, est au centre des réflexions, notamment autour de la prévalence de la  dépression dans la population féminine et également à propos d’une question clinique très actuelle : existe-t-il des formes d’angoisses spécifiquement féminines si la femme n’est pas en proie à l’angoisse de castration ? Toujours dans le fil de ce lien primaire, de nouvelles hypothèses apparaissent sur les effets de la perte dans la psyché féminine.

La parution d’une Monographie portant sur ce sujet fait le point sur les réflexions théorico-cliniques actuelles après un siècle de controverses, contribuant à éclairer la question de manière novatrice. Ce colloque met en discussion les contributions de cet ouvrage.

Comité scientifique du colloque :
Myriam Boubli (SPP), Guy Cabrol (SPP), Michèle Emmanuelli (SPP, LPCP),
François Marty (LPCP), Sylvain Missonnier (SPP, LPCP), Félicie Nayrou (SPP),
Hélène Parat (SPP, Paris X)
Informations et contact : 01 55 20 57 23 (lundi 9h30-12h30); colloque.sexualitéfeminine@gmail.com

Les délégations APF des Yvelines et du Val d'Oise lancent leur programme "WITH" qui aborde la vie affective, sentimentale et sexuelle avec un handicap moteur à partir du mois de novembre

 

"Qu’il s’agisse de fonder une famille, d’être amoureuxvignettewith.jpg

de sortir avec quelqu’un ou d’avoir une relation,
chacun a le droit de mener sa vie affective,
sentimentale et sexuelle comme il l’entend et avec qui il
l’entend.
Pourtant, les personnes en situation de handicap n’ont
pas toujours cette possibilité : trop de barrières
subsistent encore, en particulier dans le regard que la
société pose sur le handicap.
Afin de promouvoir le droit à une vie affective et
sexuelle des personnes en situation de handicap
moteur, les délégations départementales de
l’Association des Paralysés de France des Yvelines et
du Val d’Oise se mobilisent au travers du "WITH".
Le WITH, une série d’évènements relatifs à la vie
affective et sexuelle des personnes en situation de
handicap moteur, qui viseront à informer les
personnes et leur entourage, sensibiliser le grand
public et favoriser la rencontre de partenaires
amoureux."
Contact Mathieu Lopes au 01 30 44 14 41

 

with2013 - 14.jpg

Des ateliers coaching séduction pour permettre aux participants de développer leur potentiel de séduction, gagner de la confiance en soi et les mettre dans des conditions optimales pour rencontrer un partenaire amoureux. Ces ateliers correspondent à des temps d'apprentissage pratiques animés par des spécialistes (coach en image, sexothérapeute, thérapeute, love coach).  Au programme : "le relooking pour séduire", "communiquer pour séduire", " comment gagner de la confiance en soi", "la compréhension du sexe opposé"..  Ces ateliers dureront deux heures et auront lieux un samedi par mois, en fin d'après midi du mois de novembre 2013 au mois de mars 2014. Le tarif de ces ateliers pour les adhérents de l'APF est de 60 euros. Les participants s'engagent à venir à l'ensemble des ateliers. Ces derniers se dérouleront au sein des délégations des Yvelines et du Val d'Oise et seront  suivis systématiquement  le soir par une sortie conviviale à l'extérieur dans un endroit entièrement accessible et ou des bénévoles seront présents aux cotés des participants pour un moment de partage !


Des rencontres thématiques pour informer et aborder des notions théoriques, conceptuelles en lien avec la vie affective et sexuelle. Ces rencontres durent 3 heures et sont animées par des intervenants spécialistes (juristes, psychologues, gynécologues, sexologues...). Les échanges avec les intervenants et entre les participants y sont à l'honneur. Ces rencontres ont lieu un samedi matin par trimestre et se déroulent dans un cadre interactif où la parole de chacun est respectée. Ces rencontres sont gratuites pour les adhérents de l'APF. Elles auront lieux dans les départements du Val d'Oise et des Yvelines. 

 

Des réunions de groupe de parole mixte réunissant homme et femme pour échanger en toute liberté sur des sujets en lien avec la thématique de la vie affective et sexuelle. Ces réunions seront l'occasion pour les participants de pouvoir se libérer de souffrances liées aux difficultés et parfois à l'impossibilité d’accéder à un épanouissement dans ce domaine de la vie intime mais également de pouvoir s'enrichir des expériences positives des uns et des autres, de s'échanger des bons conseils, des bonnes adresses et de se sentir écouté. Elle seront animées par deux psychologues cliniciennes : Valérie Béhin et Cécile Antigny. Elles dureront une heure et demie et auront lieu un samedi après midi par mois à partir du mois de novembre 2013 dans le département des Yvelines, à Poissy (78303). L'inscription à ces réunions pour les adhérents de l'APF est gratuite pour toute l'année.

25 septembre 2013

jeudi 3 octobre 2013 à Montbéliard les délégations départementales de l'APF du Territoire de Belfort, du Doubs, et de la Haute - Saône organisent une journée d'étude sur le thème "vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap"

 

vie affective,vie sexuelle,personnes en situation de handicap,sujet tabou,pratiques professionnelles,accompagnement,personnes dépendantes,vie en institution,respect de l'intimité,conscience du corps,limites du travail d'aide

François Crochon, responsable du CeRHeS, interviendra lors de ce colloque sur la vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap


12 juillet 2013

Briser la loi du silence ou pour une accessibilité à la justice

Si la loi assure la présence d’un interprète en langue des signes (LSF) au tribunal, connaître ses droits et les faire respecter lorsqu’on est sourd relève souvent du parcours du combattant. Pour faire entendre la justice, la juriste Anne-Sarah Kertudo se bat depuis plus de 10 ans. Son dernier combat ? Impulser une formation de juriste bilingue langue des signes qui ouvrira à Lyon en octobre 2013. 

Un couple en procédure de divorce : l'épouse  sourde ne bénéficie pas de conseiller juridique LSF pour s'exprimer. Cest donc son mari qui va faire l'interprète auprès du juge !

Anne-Sarah Kertudo a bien d'autres exemples à citer. Un homme sourd accusé d'attouchement sexuel est relâché, le juge ne pouvant communiquer avec lui.

En 2002, A-S Kertudo lance la première Permanence Juridique pour les Sourds à la Mairie de Paris. Elle est la seule en France à les accueillir et à les conseiller.Qu'elles soient victimes ou accusées, les personnes sourdes sont particulièrement isolées en matière de justice.

LSFbriserloisilence.jpg

Aujourd'hui la loi 2005 garantit la présence d'un interprète aux audiences, mais les mentalités doivent encore bouger.

"Certains juges refusent parfois le recours à un interprète ou alors exige qu'il soit placé au fond de la salle pour ne pas être dérangé.

Comment peut-on rendre la justice si on ne peut interroger une victime, un détenu ou un témoin ? Comment connaître ses droits et les défendre quand on sourd ?"

En réponse à ce manque, Anne-Sarah Kertudo impulse une formation : "Juriste bilinge Langue des signes /Français".

"A une époque où nous cherchons à redonner du sens à notre activité professionnelle, cette fonction pour les sourds constitue un vrai engagement".

Destinée aux titulaires d'une licence ou d''un master de droit, elle ouvrira en octobre 2013 à l'Université Catholique de Lyon. "Ce cursus permet d'acquérir les bases de la LSF, des formations continues sont ensuite possibles pour améliorer son niveau" - Philippe Guyon, directeur de PG Concept, entreprise lyonnaise qui assurera l'enseignement LSF dans la formation.

L'objectif du programme qui verra le ljour à Lyon est donc de contribuer à l'immersion du métier de juriste bilingue LSF, avec des professionnels sensibilisés aux spécificités du droit appliqué aux sourds. Douze places sont ouvertes à la rentrée prochaine.

 

droit.univ-catholyon.fr / Tél 04 72 32 58 99 

Responsables pédagogiques : anne-sarahkertudo@univ-catholyon.fr / franckvio-let@univ-catholyon.fr 

Retrait des dossiers de candidature :  apetit@univ-catholyon.fr


09 juillet 2013

Découvrez le Planning Familial de Lyon avec Rue 89 Lyon

Schéma Régional d’Éducation Pour la Santé, personnes en situation de handicap, le Planning Familial de Lyon, Rue 89 Lyon, Rue 89,  Villeurbanne, consultations conjointes, handicaps et sexualités, lutte contre le SIDA et les IST, CeRHeS,

Le Planning Familial est un mouvement militant qui prend en compte toutes les sexualités, défend le droit à la contraception, à l’avortement et à l’éducation à la sexualité.

Il dénonce et combat toutes les formes de violences,  lutte contre le SIDA et les IST, contre toutes les formes de discrimination et contre les inégalités sociales, y compris, bien entendu, celles à l’encontre des personnes en situation de handicap.

 Schéma Régional d’Éducation Pour la Santé, personnes en situation de handicap, le Planning Familial de Lyon, Rue 89 Lyon, Rue 89,  Villeurbanne, consultations conjointes, handicaps et sexualités, lutte contre le SIDA et les IST, CeRHeS,Le Planning Familial de Villeurbanne est bien entendu un partenaire privilégié du Centre Ressources Handicaps et Sexualités avec lequel nous avons déjà eu l’occasion de collaborer (pour des consultations conjointes)…. Comme également, le Planning Familial de Saint-Etienne, avec Nadine MONTAGNE, dans le cadre du Schéma Régional d’Éducation Pour la Santé. Schéma Régional d’Éducation Pour la Santé, personnes en situation de handicap, le Planning Familial de Lyon, Rue 89 Lyon, Rue 89,  Villeurbanne, consultations conjointes, handicaps et sexualités, lutte contre le SIDA et les IST, CeRHeS,

Découvrez le bel article de Leïla Piazza à propos du Planning Familial de Lyon sur le site de Rue 89 Lyon