02 février 2016

Dans le cadre de la journée nationale des mutilations sexuelles féminines, le Cinéma les Alizés à Bron projettera le film "noires douleurs", de Lorène Debaisieux

noires_douleurs.JPG

« Noires douleurs » de Lorène Debaisieux - 53 minutes

Quatre Françaises d'origine africaine racontent l'horreur de l'excision qu'elles ont subie. Elles témoignent aussi du combat qu'elles mènent pour que les petites filles, même en France, ne subissent plus cette mutilation ni la pratique des mariages forcés

Lorène Debaisieux a réussi à nous faire partager leur destin, sans tomber dans un voyeurisme racoleur, mais en captant avec une tendresse attentive, une écoute sensible, leur parole intime. Et les magnifiques portraits qu'elle nous livre ne sont pas ceux de victimes (…), mais de celles ayant décidé, une fois pour toutes, de prendre leur destin en main. » TéléObs

 

30 janvier 2016

Femmes sans enfant, femmes suspectes

Documentaire diffusé sur Arte le vendredi 29 janvier à 23h15 (51 min)

Ni seules ni démunies, elles ont décidé de ne pas avoir d'enfants. La société porte un jugement sévère sur ces femmes sans enfant, facilement taxées d'égoïsme, de narcissisme, de névroses diverses... À travers trois portraits de femmes, la journaliste et écrivaine Colombe Schneck interroge avec acuité l'un des derniers tabous.

22 janvier 2016

Mutilations sexuelles féminines : de l'opposition a l'action, rencontre le 2 février au Centre Hubertine Auclert à Paris

Soudan-5_UN_Albert-González-Farran.jpg

A l’occasion de la Journée internationale contre les mutilations sexuelles féminines du 6 février, l’Observatoire régional contre les violences faites aux femmes du Centre Hubertine Auclert organise une rencontre le 2 février autour d’un film et d’un roman en partenariat avec le collectif Excision Parlons-en.

Le thème de la rencontre  "Mutilations sexuelles féminines : de l’opposition à l’action". Un documentaire et un roman seront les supports de la journée, afin de s'en inspirer pour agir ici et ailleurs et de mieux comprendre.

Près de 125 millions de femmes sont excisées dans le monde (UNICEF), dont près de 53 000 en France (INED).

Ces rencontres permettront de découvrir le parcours de femmes excisées qui s’émancipent de cette pratique : Martha Diomandé, héroïne du documentaire « La Forêt Sacrée » de Camille Sarret (52 minutes) et Awa, personnage phare du roman « La tête ne sert pas qu’à retenir les cheveux » de Sabine Panet et Pauline Pénot.

La projection du film sera suivie de lecture d’extraits du roman puis d’un débat en présence de : Camille Sarret, réalisatrice du film, Martha Diomandé, association ACZA (sous réserve), Sabine Panet et Pauline Pénot, co-autrices du roman, Marion Schaeffer, du collectif Excision Parlons-en.    

9782364747265.jpg

 

 « La tête ne sert pas qu’à retenir les cheveux » , roman

  de Sabine Panet et Pauline Pénot.  Editions Thierry Magnier

 

 

Mardi 2 février 2016 de 18h à 21h au Centre Hubertine Auclert, 7 impasse milord, 75018 Paris

+ d'informations sur l'évènement / Inscription

18 janvier 2016

"Dire pour agir" film sur les violences conjugales

COL_533219.jpg

L’œil et la main met en avant les mécanismes de la violence conjugale...

"Dire pour agir", un film de Julie Lojkine, est en ligne sur notre site. Selon une étude de 2000, une femme sur dix subit des violences conjugales. Un film pour montrer comment la violence s'installe, et surtout, comment se sortir du cercle infernal... Rediffusion samedi 23 janvier, à 23h00, sur France 5.

Voir le replay

 

 

30 décembre 2015

On n'est pas des anges...