06 juin 2014

COLLOQUE AFTC "Mon intimité à qui j'en parle ?"

Colloque AFTC, traumatisme cranien, personnes cérébrolésées, Catherine AGTHE DISERENS, Mon intimité, à qui j'en poarle ?

En octobre 2014, l’AFTC Alsace organise un colloque « Mon intimité, à qui j’en parle ?» sur le thème de la vie affective et la sexualité de l’adulte handicapé.

 Jour 1 : Les personnes traumatisées crâniennes

Le jeudi 16 octobre 2014, un temps d’échange privilégié entre Madame Catherine AGTHE DISERENS et les personnes handicapées adhérentes aura lieu.

Elle répondra à leurs questions posées anonymement, et recueillies au cours des semaines précédentes.

 PARLEZ-EN AVEC VOTRE PROCHE ET PROPOSEZ-LUI D’Y PARTICIPER

Modalité d’inscription : inscription gratuite // envoyez simplement vos noms et prénoms, en précisant « Je souhaite participer à la rencontre avec Catherine AGTHE DISERENS le 16 octobre 2014 », votre mail ou téléphone à laura.lezzi@aftcam.org.

Jour 2 : Les professionnels, les étudiants et les aidants familiaux du secteur médico-social

 

Lcolloque aftc,traumatisme cranien,personnes cérébrolésées,catherine agthe diserens,mon intimité,à qui j'en poarle ?e vendredi 17 octobre 2014, une journée ouverte à tous les professionnels du champ médico-social, autour de cette thématique de l’intimité des personnes cérébrolésées.

 

Cette journée, pour  laquelle nous espérons environ 200 professionnels, étudiants mais aussi aidants familiaux, sera animée par Madame Catherine AGTHE DISERENS.

 

Lieu de rencontre : CIARUS, 7 rue Finkmatt 67000 STRASBOURG

 

Modalité d’inscription : inscription payante // Formulaire d'inscription en PDF à renvoyer à laura.lezzi@aftcam.org.

 Jour 3 : les familles et les proches

Le samedi 18 octobre2014 en matinée, nous vous proposons à vous, parents et proches adhérents de l’AFTC ALSACE , d’échanger avec Madame Catherine AGTHE DISERENS sur le sujet de l’intime, de la vie affective et de sexualité, qui peut faire l’objet de questionnements, souvent encore de manière tabou pour les familles et les proches.

 

CE MOMENT VOUS INTÉRESSE ? INSCRIVEZ-VOUS

 

Modalité d’inscription : INSCRIPTION GRATUITE // envoyez simplement vos noms et prénoms, en précisant « Je souhaite participer à la rencontre avec Catherine AGTHE DISERENS le 18 octobre 2014 », votre mail ou téléphone à laura.lezzi@aftcam.org.

 

02 juin 2014

Les agressions sexuelles subies par les personnes adultes présentant une déficience intellectuelle

Le CRDITED de la Mauricie et du Centre-du-Québec a publié le 23 août 2013 un rapport de recherche " intitulé "les agressions sexuelles subies par les personnes adultes présentant une déficience intellectuelle".

Cette recherche a été réalisée avec le soutien financier de L'Agence de la santé et des services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

Les auteurs du rapport : Germain Couture, Carole Boucher, Catherine Mathieu, Geneviève Paquette, Jacinthe Dion, Karine N. Tremblay.

Le rapport est téléchargeable sous format pdf

 

CRDITEDMontréal.jpg

LE CENTRE DE RÉADAPTATION EN DÉFICIENCE INTELLECTUELLE ET EN TROUBLES ENVAHISSANTS DU DÉVELOPPEMENT DE LA MAURICIE ET DU CENTRE-DU-QUEBEC

Définit sa mission : "croyant fermement au potentiel humain et riche de sa tradition en recherche, le CRDITED MCQ - Institut universitaire a pour mission d'offrir, sur référence, des services spécialisés d'adaptation, de réadaptation et d'intégration sociale de même que des services de soutien aux proches et à l'entourage, tout en contribuant, de par sa désignation universitaire, au développement des savoirs et des pratiques, au transfert et à la diffusion des connaissances ainsi qu'à l'évaluation des services. Nous desservons environ 2 000 personnes présentant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l'autisme".

 

 

31 mai 2014

Colloque : Handicap Discrimination Santé - A liberté égale le 23 juin 2014 à St Chamond

"Malgré de notables progrès, tout au long de ces vingt dernières années, handicap et maladie sont encore trop souvent considérés à travers leurs aspects lésionnels ou déficitaires, avec comme seules visées - essentielles, il faut en convenir - la guérison et la compensation / adaptation.

Il apparaît aujourd'hui fondamental parce que dépassant la "simple" question de la maladie ou du handicap, de tendre vers une prise en compte de la globalité de la personne, avec vue sur les composantes de sa vie et de son environnement. Toutes les "vies de sa vie" : scolaire, professionnelle, culturelle, sportive, intime, sexuelle, familiale...à travers son quotidien, ses engagements, ses loisirs et tous les éléments qui font la richesse de l'existence.

Le handicap n'est pas systématiquement synonyme d'insuffisance, d'incomplétude. L'incomplétude pourrait signifier que la part humaine n'est pas complète, entière chez la personne en situation de handicap et que par voie de conséquence elle ne peut accéder entièrement à la citoyenneté."

 

"La Sclérose-en-plaques, parlons-en", un colloque qui aura lieu le mercredi 4 juin à Althen-des-Paluds, dans le département du Vaucluse

                                                   

collsep4juinalthen.JPG

8h30 Accueil des participants inscrits

9h00 Discours du Président du Conseil Général, du Directeur de la MDPH( Maison Départementale des Personnes Handicapées) et du Directeur du Foyer d'Accueil Médicalisé de La Garance

9h30 Introduction par Philippe BADOR (modérateur)

Projection de  "Ma SEP au Quotidien", de P. Ferrand (SEP / Sclérose en Plaques)

10h00 "Le Projet de vie"par Denis BRUN (Directeur Gal du Pôle Autonomie Santé)

10h30 "Handicap et sexualité" par François CROCHON, sexologue clinicien, chef de mission Centre Ressources Handicaps et Sexualités CeRHeS, en lien avec l’Association  Asexybilité

11h00 "Troubles urinaires et sexuels : solutions chirurgicales" par Dr BENNAOUM (Médecin Urologue)

11h45 Questions

12h15 Repas (sur réservation) au Foyer d'Accueil Médicalisé La Garance

14h00 Introduction par Dr MASSON (modérateur)

Projection de « Regards », de l’Association des Paralysés de France (APF)

14h20 Nouveaux traitements de la SEP et perspectives de recherche par Dr TOURNIAIRE, Dr RICO, Dr PELLETIER

15h Ecole de la SEP : dispositif d’information complet pour mieux vivre avec la SEP (informations médicales, juridiques, psychologiques) par Cathy HENGY

15h30 Questions

15h45 Aides techniques et humaines, Aides financières par Dr PEREZ (Médecin MDPH)

Accompagnement à la vie sociale; Questions à domicile, quels dispositifs ? par S. CHARBONNIER (Service d'Accompagnement à la Vie Sociale SAVS - APF)

16h15 Questions

16h30 Clôture de la journée par le Maire d’Althen-des-Paluds, le Directeur de la MDPH, et la Directrice Déléguée de l’APF

 Livret d'information    Bulletin d'inscription

29 mai 2014

Lydie et les hommes

Lydie-Raer1.jpg

 Jeune étudiante bretonne handicapée motrice, Lydie Raer a testé un site de rencontres, expérience dont elle raconte les péripéties et l'enseignement qu'elle tire de la perception masculine de la sexualité des femmes handicapées..."


"...Au quotidien, dans ses déplacements, Lydie a maintes fois remarqué, de la part des hommes, des regards d'envie de faire connaissance, et même de désir : "Je suis de nature réservée mais je vais volontiers au contact. Quand ils ne savent pas de quoi je suis atteinte, beaucoup d'hommes pensent que la femme handicapée n'a pas de sexualité, voire de capacité sexuelle, et ne connaissent pas le 'mode d'emploi'. Ils ont une forte appréhension. Au début, ça m'a blessée, je ne m'attendais pas à de telles réactions. Pour moi, le handicap allait de soi, j'ai atterri au contact de la réalité ! Je pense que les personnes sont très franches derrière un écran d'ordinateur...."

 

  Agir pour les femmes handicapées

"Lydie veut poursuivre son blog, axé sur la sexualité des femmes handicapées, un double tabou. Elle l'a débuté en février 2014, en publiant quatre articles, et reprendra cette activité après ses examens partiels. Car Lydie est étudiante en troisième année de Droit européen...

...Lydie participe également à un travail photographique sur l'image des femmes handicapées, monté par l'Association pour la Reconnaissance et l’Épanouissement de la Femme en situation de Handicap Arefh créée par la militante Amélie Laguzet "J'ai eu connaissance du projet 'Elles' par l'association Handiparentalité. Je suis féministe et pro-sexe, militante pour le droit des femmes à disposer de leur corps..."

Extraits de Yanous ! le magazine francophone du handicap