02 février 2016

13eme journée internationale de tolérance zéro aux mutilations sexuelles féminines

 

Dans le cadre de la journée nationale des mutilations sexuelles féminines, le Cinéma les Alizés à Bron projettera le film "noires douleurs", de Lorène Debaisieux

noires_douleurs.JPG

« Noires douleurs » de Lorène Debaisieux - 53 minutes

Quatre Françaises d'origine africaine racontent l'horreur de l'excision qu'elles ont subie. Elles témoignent aussi du combat qu'elles mènent pour que les petites filles, même en France, ne subissent plus cette mutilation ni la pratique des mariages forcés

Lorène Debaisieux a réussi à nous faire partager leur destin, sans tomber dans un voyeurisme racoleur, mais en captant avec une tendresse attentive, une écoute sensible, leur parole intime. Et les magnifiques portraits qu'elle nous livre ne sont pas ceux de victimes (…), mais de celles ayant décidé, une fois pour toutes, de prendre leur destin en main. » TéléObs

 

31 janvier 2016

France 5, in vivo : Violences du silence

maudy piot,femme pour le dire femme pour agir,violences conjugales,vie affective et sexuelle,personnes adultes handicapéesFocus sur l'Association «Femmes pour le Dire, femmes pour Agir» qui offre une écoute efficace aux femmes handicapées victimes de violences.

maudy piot,femme pour le dire femme pour agir,violences conjugales,vie affective et sexuelle,personnes adultes handicapées
Retrouvez l'émission sur le site de France 5...

30 janvier 2016

Femmes sans enfant, femmes suspectes

Documentaire diffusé sur Arte le vendredi 29 janvier à 23h15 (51 min)

Ni seules ni démunies, elles ont décidé de ne pas avoir d'enfants. La société porte un jugement sévère sur ces femmes sans enfant, facilement taxées d'égoïsme, de narcissisme, de névroses diverses... À travers trois portraits de femmes, la journaliste et écrivaine Colombe Schneck interroge avec acuité l'un des derniers tabous.

26 janvier 2016

Jeune et porno : trop de sexe nuit au vrai sexe

images.jpg

 

La pornographie est sur tous nos écrans. Les enfants sont exposés à ces images pour la première fois à l'âge de 11 ans en moyenne. Alors que la sexualité est toujours un sujet tabou, difficile à aborder à l'école ou en famille, les ados accèdent au porno de plus en plus tôt, et bien souvent involontairement.

Lire la suite sur le site de France Inter

 

 

 Jeune et  porno, France Inter, Un jour en France, une émission de Bruno Duvic.

Vendredi 15 Janvier 2016