11 mars 2014

Journée internationale de la Trisomie 21 le 21 mars 2014

Focus sur la 9ème Journée Mondiale de la Trisomie 21 à Lyon 

Les 21 mars (IDRAC) & 22 mars 2014 (Hôtel de Région)

journée internationale de la trisomie 21 (21 mars),syndrome de down,vie affective et sexuelle,oms

Au programme, des interventions sur les thèmes suivants :

Santé, recherche médicale

- Problèmes cliniques des personnes atteintes de trisomie : Problèmes ORL, Troubles du sommeil

- Dépistage et diagnostic de la trisomie

- Essais cliniques avec un extrait de thé vert

- Historique : du mongolisme à la trisomie 21

 Bien-être

- Défilé de mode

- Bien-être

- Accessibilité

- Vie amoureuse

Cette manifestation est organisée conjointement par de nombreuses associations  Journée Mondiale de la Trisomie 21.

ADAPEI du Rhône (Association Départementale de Parents et Amis de Personnes Handicapées Mentales)

AFRT (Association Française pour la Recherche sur la Trisomie 21)

ALGED (Association Lyonnaise de gestion. d'établissements pour personnes déficientes)

ARIST (Association de Recherche et d'Insersion Sociale des Trisomiques)

ENFANTS-SOLEIL 01

GRANDIR à l'ÉCOLE et en SOCIÉTÉ

REFLET21

TRISOMIE-21-FRANCE

TRISOMIE-21-LOIRE

TRISOMIE-21-RHÔNE

UNAPEI

URAPEI Rhône-Alpes

 

journée internationale de la trisomie 21 (21 mars),syndrome de down,vie affective et sexuelle,oms

journée internationale de la trisomie 21 (21 mars),syndrome de down,vie affective et sexuelle,oms

La trisomie 21 ou syndrome de Down est une malformation congénitale.     

La trisomie 21 est la cause la plus fréquente de retard mental. 

L'être humain est composé de plusieurs milliards de cellules. Chacune des cellules a, en son centre, un noyau qui est lui-même normalement composé de 23 paires de chromosomes. Chez la personne porteurse de trisomie 21 on en trouve 47 ou lieu de 46, soit un chromosome de trop dans la paire de 21. La présence de ces 3 chromosomes 21 a des conséquences mais ne les prive pas de compétences.                  

Programme de la journée

06 mars 2014

7èmes Assises Françaises de Sexologie et de Santé Sexuelle du 13 au 16 mars 2014 à Marseille

aius,ff3s,asclif,sexologie,santé sexuelle,réalités,problèmes,de la sexualité ordinaire,assises annuelles

Les Assises Françaises de Sexologie et de Santé sexuelle traiteront cette année des "réalités et problèmes de la sexualité ordinaire".

Elles se dérouleront sous l'égide de la Fédération Française de Sexologie et de Santé Sexuelle (FF.3S) et des associations fondatrices l'AIUS (Association Interdisciplinaire post universitaire de Sexologie) et la SFSC (Société Française de Sexologie Clinique).

 Télécharger le programme

05 février 2014

Saurons-nous un jour parler de sexualité à nos enfants?

éducation à la sexualité,éducation nationale,vie affective et sexuelle,tabou,lycée,collèges,adolescents,genre,abcdDu grain à moudre, par Hervé Gardette

Invité(s) :
Claude Berruer, adjoint au Secrétaire Général à l'Enseignement Catholique au département éducation
Valérie Marty, présidente nationale de la P.E.E.P
Caroline Eliacheff, pédopsychiatre et psychanalyste
Marie-Laure Brival, gynécologue-obsétricienne, chef de service à la maternité des Lilas (93) et auteure de "Contraception : pourquoi ? Laquelle ? Où ? : c'est moi qui décide !" (Milan Jeunesse, 2010)

 

L’éducation sexuelle fait partie des programmes scolaires depuis 1973. Depuis 2003, trois séances annuelles obligatoires sont programmées au collège et au lycée. Au primaire, « les temps consacrés à l’éducation à la sexualité sont intégrés le plus possible à l’ensemble des autres contenus »

Mais dans les faits, qu’en est-il vraiment ? La ‘’panique’’ qui s’est emparée de certains parents à propos de l’enseignement de la théorie du genre à l’école, et d’un apprentissage de la masturbation en maternelle, témoigne, au mieux, d’une profonde méconnaissance de ce qui est enseigné aujourd’hui dans le cadre scolaire.

 

Pour le CeRHeS, la question de l'éducation à la sexualité se pose aussi de manière cruciale pour les enfants et les adolescent-e-s en situation de handicap au sein des établissements et services sociaux et médico-sociaux.

 

Si l’on ne peut pas à proprement parler d’une sexualité spécifique des personnes handicapées, la singularité même de leurs déficiences et/ou incapacités implique d’apporter une réponse spécifique et adaptée à la nature même du handicap et au contexte de leur conditions de vie afin :

 

  • * d’identifier les différentes dimensions de la sexualité (biologique, affective, culturelle, éthique, sociale, juridique)
  • * de développer l'exercice de l'esprit critique notamment par l'analyse des modèles et des rôles sociaux véhiculés par les medias en matière de sexualité
  • * de favoriser des attitudes de responsabilité individuelle et collective, notamment des comportements de prévention et de protection de soi et d'autrui
  • * de connaitre les ressources spécifiques d'information, d'aide et de soutien

éducation à la sexualité,éducation nationale,vie affective et sexuelle,tabou,lycée,collèges,adolescents,genre,abcd

Lire la suite

03 février 2014

Renforcer l’approche genrée dans la promotion de la santé

Du lundi 5 mai au mercredi 7 mai 2014 au CRIPS Île-de-France (14 rue Maublanc - 75015 Paris), l’association FRISSE (Femmes Réduction des rIsques SExualité) propose une formation : Renforcer l’approche genrée dans la promotion de la santé.du lundi 5 mai au mercredi 7 mai 2014 au crips Île-de-france (14,l’association frisse propose une formation : renforcer l’approch,association frisse,genre,promotion de la santé,crips ile de france

 

Les femmes et les hommes ont une expérience différente  des dispositifs de santé et ceux-ci ne les traitent pas les unes et les autres de la même manière. Ces journées de formation ont pour objectif de :

  • • présenter les cadres théoriques qui éclairent les inégalités de santé fondées sur le genre ;
  • • questionner la dimension genrée de la promotion de la santé à l’aide d’animations pédagogiques adaptées ;
  • • penser les enjeux de santé sous l’angle des rapports sociaux.

Télécharger le programme et la fiche d'inscription

du lundi 5 mai au mercredi 7 mai 2014 au crips Île-de-france (14,l’association frisse propose une formation : renforcer l’approch,association frisse,genre,promotion de la santé,crips ile de france

04 décembre 2013

Des vidéos éducatives sur les sites educationsexuelle.com et educationsensuelle.com

vidéos éducatives,cerhes,françois crochon,delphine siegrist,sheila warembourg,willy rougier,handicap mental,handicap moteur,déficience intellectuelle,educationsensuelle.com,educationsexuelle.com,de groupes d’expressions autour de la vie affective et sexuelle

 Nouveau et inédit sur Internet : Handicap & sexualité 

 Enfin des vidéos éducatives ! 


Les sites www.educationsensuelle.com et www.educationsexuelle.com proposent 2 modules de vidéos éducatives sur la thématique Handicaps & Sexualités, l’un destiné aux personnes en situation de handicap moteur, l’autre destiné aux personnes souffrant d’une déficience intellectuelle.

Plus de 100 vidéos d’experts du handicap et de la sexualité, répondent à toutes les questions-clés que se posent les jeunes et leur entourage, famille et professionnels de la santé, telles que :

HANDICAP MOTEUR : Séduire avec mon handicap, Le désir, Le plaisir, Créativité dans sa vie intime, Confiance en soi, Comment faire avec mes amis d’avant l’accident, Aide médicale et technique 

DÉFICIENCE INTELLECTUELLE : Comment dire que tu me plais, Gérer le refus en amitié et en amour, Être consentant, A qui je parle de sexualité, Prévention et contraception, Désir d’enfant ou désir de grossesse 

Et aussi des vidéos spécifiques pour les éducateurs et la famille : Intérêt pour la sexualité, Homosexualité, Le risque de surprotection, Effet pervers du silence sur la sexualité, Comment éduquer à la vie affective et sexuelle 

LES EXPERTS : 

François Crochon, Sexologue Clinicien / Responsable du Centre Ressources Handicaps et Sexualités : Un déni ou un silence assourdissant qui peut être vécu comme une violence et majore les risques pour les personnes en situation de handicap.


Sheila Warembourg,  diplômée en sexologie et Santé Publique / spécialisation : personnes en situation de handicap : C'est la solitude qui est la difficulté...

Maryse Pascau, Conseillère Conjugale et Familiale et formatrice à l’AFCCC / Expertise : handicap et sexualité : Souvent présentée comme tabou ou interdit, aborder la sexualité nécessite d'être à l'aise avec sa propre sexualité.

 

Enfin, plusieurs personnes en situation de handicap moteur témoignent de leur vécu : 

Willy Rougier, bénévole au CeRHeS, formé à l’animation des groupes d’expressions autour de la vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap : Avoir une sexualité "comme tout le monde" aide à accepter son handicap. 

Laetitia Rebord, La société a encore un regard tabou sur le handicap et la sexualité...

 

Delphine Siegrist, en formation de Conseillère Conjugale et Familiale, formatrice et animatrice de groupes d’expressions autour de la vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap au CeRHeS : C'est pas toujours un long fleuve tranquille, mais c'est possible... Oui, c'est un risque qu'il faut prendre !

 

 vidéos éducatives,cerhes,françois crochon,delphine siegrist,sheila warembourg,willy rougier,handicap mental,handicap moteur,déficience intellectuelle,educationsensuelle.com,educationsexuelle.com,de groupes d’expressions autour de la vie affective et sexuelle