02 juillet 2015

L'Abécédaire de la démocratie sanitaire

 

ciss,démocratie sanitaire,empowerment,savoirs profanes

Le Collectif interassociatif sur la santé (CISS) présente un film pédagogique pour sensibiliser le public sur ce que recouvre la “démocratie sanitaire”, afin d’en expliquer les principaux droits qui la fondent, et inciter l’ensemble des usagers à en prendre pleinement conscience pour mieux les exercer.

Parce que, pour le Centre Ressources Handicaps et Sexualités, les mots "savoirs profanes" et "empowerment" constituent des valeurs incontournables que nous souhaitons promouvoir au quotidien.

C'est la personne qui vit une situation de handicap qui est experte de sa propre vie et il ne s'agit pas de hiérarchiser les savoirs profanes et les savoirs scientifiques et universitaires, y compris, bien entendu, dans le champ de sa vie intime, affective et sexuelle.

 "S comme Savoirs profanes", séquence du film "Abécédaire de la démocratie sanitaire"

 "E comme Empowerment", séquence du film "Abécédaire de la démocratie sanitaire"

Découvrez le film "Abécédaire de la démocratie sanitaire" dans son intégralité

20 mai 2015

Le consentement expliqué avec une tasse de thé

 

Traduction:

«Si vous avez toujours de la difficulté à comprendre le concept de consentement, imaginez qu’au lieu d’une relation sexuelle, vous leur faites une tasse de thé.»

 

Le consentement expliqué avec une tasse de thé
Blue Seat Studios | Vimeo

 

«Si vous dites: "Hé, prendriez-vous une tasse de thé?"

 

Et qu’ils répondent: "Oh mon Dieu, oui, j’adorerais une tasse de thé!"

 

Vous savez qu’ils veulent une tasse de thé.»

 

Le consentement expliqué avec une tasse de thé
Blue Seat Studios | Vimeo

 

«Si vous dites: "Hé, prendriez-vous une tasse de thé?"

 

Et qu’ils font: "Hmm, je ne sais pas vraiment..."

 

Alors vous pouvez leur faire une tasse de thé. Ou non. Mais sachez qu’ils ne la boiront peut-être pas. Et s’ils ne la boivent pas – et c’est la partie à retenir – ne les forcez pas à la boire. Le simple fait que vous leur ayez offert une tasse de thé ne vous autorise pas à les obliger à la boire.»

 

Le consentement expliqué avec une tasse de thé
Blue Seat Studios | Vimeo

 

«Et s’ils vous disent: "Non merci."

 

Ne leur faites pas de thé, tout simplement. Ne les forcez pas à en boire, ne vous emportez pas contre eux parce qu’ils ne veulent pas de thé. Ils ne veulent simplement pas de thé, c’est compris?»

 

Le consentement expliqué avec une tasse de thé
Blue Seat Studios | Vimeo

 

Idem s’ils changent d’avis en cours de route, ou s’ils sont inconscients, s’ils commencent à boire le thé, mais que soudainement, ils n’en veulent plus. Et rappelez-vous qu’une fois n’est pas coutume. Si vous avez déjà bu du thé avec quelqu’un, ça ne vous autorise pas implicitement à revenir quand bon vous semble pour leur en faire boire une autre tasse.

 

Le consentement expliqué avec une tasse de thé
Blue Seat Studios | Vimeo

 

«Si vous êtes capables de comprendre qu’il est tout à fait ridicule de forcer quelqu’un à boire du thé quand il n’en veut pas, et que vous pouvez comprendre quand quelqu’un ne veut pas de thé, alors pourquoi est-ce si difficile de le comprendre quand on parle de sexe?»

 

Le consentement expliqué avec une tasse de thé
Blue Seat Studios | Vimeo

 

«Qu’il s’agisse de thé ou de sexe, le consentement est roi.»

 

Voilà, ça ne saurait être plus simple.

 Lire la suite sur le site du journal de Montréal...

 

06 mai 2015

Handicap : masculinité, féminité, sexualité, maternité sur france Culture

france culture,françois giuliano,vincent izard,ahia zemp,marcel nuss,éthique,vie affective et sexuelle béatrice idiard chamois« La sexualité c’est le corps vécu par le sujet » écrivait Simone de Beauvoir, ce point de vue libérateur, aide-t-il la femme, le couple, qui ont un projet d’enfant. Quelles sont les possibilités d’accueil en maternité de ses couples handicapés ? Comment notre société prévoit-elle l’accueil des personnes handicapées dans ces thématiques qui existent bel et bien et qui dérangent. Et si c’était vous qui étiez concernés ?

Lire la suite sur le site de France Culture...

21 avril 2015

Les sourds à l'affiche

En quelques mois, deux films français sortis sur les écrans ont fait la part belle aux sourds. 

Marie Heurtin, inspirée de l’histoire vraie d’une jeune sourde aveugle à la fin du XIXe siècle. Et La famille Bélier, grand succès au box office, mettant en scène l’histoire d’une adolescente entendante ayant une famille sourde. Avec ces deux films, la surdité, sujet jusqu’ici largement délaissé par les productions télé et cinéma, s’invite subitement dans les salles et sur les plateaux de télévision. Quelles intentions sont au cœur de ces films et quelles sont les retombées pour le public ?

Lire la suite sur le site de France 5...


Les sourds à l’affiche - Résumé du 20 avril... par loeiletlamain
(Programme sous-titré par télétexte pour les sourds et les malentendants)

18 décembre 2014

"On n'est pas que des (cobayes)... sourds" : une occasion de retrouver L'oeil et la main sur France 5 samedi 20 décembre à 22h55

A l'occasion des 20 ans de L’œil et la main, France 5 présente une émission spéciale "On n'est pas que des (cobayes)...sourds". A l'instar du magazine d'expérimentation scientifique «On n'est pas que des cobayes !», Isabelle Voizeux et Laurent Valo cherchent à bousculer différentes idées reçues sur les sourds. Rendez - vous samedi 20 décembre sur France 5 à 22h55.

En attendant samedi, soyez vous-même des cobayes et découvrez ce qui est dit dans 8 vidéos. Faites le test  de lire sur les lèvres en vous rendant sur le site de France 5

 Video 1 / 8  (pour exemple)

 

 

Un site à découvrir : surdInfo Centre national d'information sur la surdité