01 décembre 2014

Lundi 1er décembre 2014 : journée mondiale de lutte contre le sida : ici, ailleurs ou autre part ...

vih - sida,lutte contre le sida,journée mondiale,mobilisation,solidarité,combattre les discriminations,promouvoir la santé sexuellevih_sida1erdec.jpg

 

vih - sida,lutte contre le sida,journée mondiale,mobilisation,solidarité,combattre les discriminations,promouvoir la santé sexuelle

 

 

vih - sida,lutte contre le sida,journée mondiale,mobilisation,solidarité,combattre les discriminations,promouvoir la santé sexuelle

 

vih - sida,lutte contre le sida,journée mondiale,mobilisation,solidarité,combattre les discriminations,promouvoir la santé sexuelle

 

 Pour les lyonnais, suivez le lien

agenda-sidalyon.jpg

28 novembre 2014

"De rouille et d'os" : un film de Jacques Audiard avec Marion Cotillard, Matthias Schoenaerts et Armand Verdure dimanche 30 novembre sur France 2 à 20h48, à ne pas manquer...

14 novembre 2014

MARIE HEURTIN, jeune fille sourde aveugle, à la fin du XIX ème siècle : un film de Jean-Pierre Améris, à voir et à entendre...

 Née sourde et aveugle en 1895, âgée de 14 ans, Marie Heurtin (Ariana Rivoire) est incapable de communiquer. Son père, modeste artisan, ne peut se résoudre à la faire interner dans un asile.Il confie alors sa fille à l'institut de Larnay près de Poitiers. Une jeune religieuse, Sœur Marguerite (Isabelle Carré), décide de s'occuper de Marie, "petite enfant sauvage" pour la sortir de sa nuit.

Jean-Pierre Améris  a travaillé pendant 7 ans pour réaliser ce film sur la renaissance d'une jeune fille sourde et aveugle à la fin du XIXème siècle, en faisant le choix d'une actrice sourde. Il porte sur le mystère de la rencontre (entre la jeune religieuse et Marie), sur la communication avec son corps : tactile, charnelle. 

Film de Jean-Pierre Améris, avec Ariana Rivoire, Isabelle Carré, Stéphane Margot...Durée : 1h35

 

13 novembre 2014

"Les parents déficients mentaux : une réalité taboue." Un programme inédit d'accompagnement pour les personnes au handicap léger à moyen a été mis en place à Yverdon (canton de Vaud, Suisse)

Atteinte d'autisme, Jessica, 26 ans, a eu beaucoup

de mal à tisser un lien avec son bébé
parentalitésuisse.jpg

 

Pour Catherine Agthe Diserens, sexopédagoque et présidente de l'Association SEHP (sexualité et handicaps pluriels) : "éthiquement, le droit de l'enfant est essentiel...Lorsque le handicap mental entraîne de réelles limites cognitives et relationnelles, nous allons accompagner à la non-parentalité. Sur le plan éthique, la question du droit de l'enfant à naître dans un milieu familial le plus cohérent possible est essentielle."...Lire la suite

"...Pour que le lien parental se tisse malgré l’éloignement de leur fille Julie, 7 ans, qui vit dans une famille d'accueil, Céline et Christian sont aidés par le programme d’accompagnement à la parentalité créé par la Fondation de Vernand. Un suivi inédit offert en ce moment à onze parents des régions yverdonnoise et lausannoise présentant un handicap mental léger à moyen, ou des troubles psychiatriques. «On a créé ce programme car certaines personnes qu’on suivait à domicile se sont mises en couple. Puis le premier bébé est né. Pour qu’ils puissent jouer leur rôle de parents, il fallait les soutenir..." Lire l'intégralité de l'article signé par Pascale Burnier, Journal 24 heures du 13 novembre 2014.

 

06 novembre 2014

"MARGARITA, WITH A STRAW", UN FILM POIGNANT TRAITANT DE HANDICAP ET DE BISEXUALITE

"Magarita, with a Straw est un long-métrage indien écrit et réalisé par Shonali Bose qui fait actuellement le tour des festivals du monde entier. Diffusé pour la première fois le 08 septembre dernier au Festival International du Film de Toronto, il a fait l’unanimité pour lui.

L’histoire est celle de Laila (Kalki Koechelin), une jeune femme qui souffre d’infirmité motrice cérébrale. Elle se déplace en fauteuil roulant mais, poussée par une famille aimante, poursuit des études à l’Université de Delhi. Elle rêve de devenir écrivaine et rédige des paroles de chansons pour un groupe de la faculté. Un jour, elle reçoit une lettre d’admission à l’Université de New York et quitte l’Inde en compagnie de sa mère (Revathy). Alors qu’elle vit à Manhattan et découvre une vie qui lui était totalement étrangère, elle tombe amoureuse d’une jeune activiste, Khanum (Sayani Gupta). La découverte de ces sentiments amoureux va impacter son quotidien et sa relation avec le reste de sa famille.

Aucune diffusion française n’est pour l’instant annoncée et au vu du sujet qui reste tabou, cela risque de ne pas être pour tout de suite. Vraiment dommage !"

Publié par Isabelle B. Price le 9 octobre 2014 dans News