23 octobre 2015

Seulement 4,3 % des personnes dans le monde n’ont aucune maladie ni handicap

La Terre assailli de douleurs… La population mondiale, représentée ici par pays à l’aide de pictogrammes, est à 95,7 % malade ou diminuée (Ph. Anders Sandberg via Flickr CC BY 2.0)

http://www.science-et-vie.com/2015/06/seulement-43-des-personnes-dans-le-monde-nont-aucune-maladie-ni-handicap/?__scoop_post=acfbd2b0-78b0-11e5-e368-90b11c3998fc&__scoop_topic=201197#__scoop_post=acfbd2b0-78b0-11e5-e368-90b11c3998fc&__scoop_topic=201197

Le chiffre est aussi précis que désarmant : en 2013, 95,7 % des êtres humains portaient le fardeau d’une maladie aiguë ou chronique, ou encore d’une blessure, une lésion ou un dommage physique. Tel est en résumé l’état de santé du genre humain qui ressort de l’Étude globale du fardeau de la maladie en 2013 (Global Burden of Disease Study 2013) menée auprès de 188 pays et publiée le 8 juin dans la revue The Lancet.

Ainsi, ce sont seulement 4,3 % des êtres humains qui ne souffrent d’aucune atteinte d’aucune sorte, ni biologique, ni physiologique, physique ou mentale. L’état de santé absolu est donc une aberration statistique, confirmant que la maladie est à la vie ce que le côté face est au côté pile d’une pièce, un élément constitutif. Et si vous faites partie de ce club très fermé, sachez que vous êtes donc un oiseau rare… et que cela pourrait changer très vite.

 Lire la suite sur le site de Sciences et vie...

Les commentaires sont fermés.