30 septembre 2015

IVG : suppression du délai de réflexion et N° vert anonyme et gratuit 0800 08 11 11

http://www.sante.gouv.fr/ivg

Le Sénat a voté la suppression du délai de réflexion de 7 jours, imposé aux femmes souhaitant avoir recours à une interruption volontaire de grossesse. Cet amendement de la loi sur l’avortement de 1975 ne fait pas l’unanimité.

Vendredi 18 septembre, dans le cadre de l’examen du projet de loi santé, le Sénat a voté la suppression du délai de réflexion imposé aux femmes avant un avortement. Depuis la loi de 1975, deux consultations médicales sont obligatoires avant le recours à une IVG, avec un délai de sept jours entre les deux.  En avril, déjà, l’assemblée nationale avait voté cette mesure avant qu’elle ne soit supprimée par la commission des Affaires sociales du Sénat. Le président, le sénateur Les Républicains Alain Milon, estimait que les règles entourant l’IVG devaient être soumises à un examen dans le cadre d’une loi sur la bioéthique.


Aujourd’hui, cinq mois plus tard, 177 sénateurs ont voté un amendement de rétablissement contre 151. L’ensemble de la gauche et 22 membres du groupe UDI-UC ont voté  "pour" quand le groupe Les Républicains et quatre centristes ont voté "contre". "Le patriarcat c’est terminé", s’est réjouie Laurence Cohen, membre du groupe Communiste républicain et citoyen.

Lire la suite sur le Journal des femmes

 


Comment est encadrée l'IVG en France ? Réponse mise en images par Barbara Huet.

Posted by FRANCE INFO on mardi 29 septembre 2015

Les commentaires sont fermés.