10 octobre 2014

De la difficulté, pour des personnes en situation de handicap mental, à vivre une sexualité en institution, et parce qu'on a davantage peur, pour elles, des grossesses que du sida..

mon-amoureux-couple1.jpg

"Mon amoureux", un film de Daniel Metge - 2011 - 22'30 - Les Films du Cygne -

 

Dans une interview accordée au journaliste Quentin Girard,  la sociologue Lucie Nayak revient sur les difficultés à vivre une sexualité pour les personnes placées en institution. Elle a récemment publié, dans le dernier numéro de la revue scientifique Hermès, un article sur les "paradoxe et conflits autour de la sexualité des personnes handicapées mentales en institution spécialisée".

Elle explique pourquoi la sexualité des personnes handicapées mentales a longtemps été interdite dans les établissements spécialisés, alors qu'aujourd'hui la position semble évoluer vers un droit à l'intimité...

Libération "Next" 10 octobre 2014 - Rubrique "Sexe et Genre"

Lire la suite...

 

 

Les commentaires sont fermés.