08 octobre 2014

Pour en finir avec les idées reçues sur le DIU

Pour en finir avec les idées reçues sur le Dispositif Intra Utérin (malproprement nommé "stérilet")

diu,dispositif intra utérin,stérilet,martin winkler,contraception,réduction des risques de grossesses non désirées

Comment fonctionnent les DIU ?

Il existe deux types de DIU : le DIU en cuivre, et le DIU hormonal. Ils sont placés, comme leur nom l’indique, à l’intérieur de l’utérus. Ils se présentent généralement sous la forme d’un petit « T », dont les branches sont repliées pour procéder à l’insertion par le col de l’utérus.

Une fois en place, plus besoin de s’en occuper pendant plusieurs années. La durée varie selon les modèles :

  • 7 à 10 ans pour le DIU en cuivre
  • 3 à 7 ans pour le DIU hormonal

 

diu,dispositif intra utérin,stérilet,martin winkler,contraception,réduction des risques de grossesses non désirées

 

Martin Winckler précise :

« La durée d’efficacité est grande pour les DIU au cuivre, mais il faut rappeler que la fréquence des échecs, même si elle est faible, est plus importante avant 25-30 ans qu’après. Après 40 ans, un DIU au cuivre peut être laissé en place sans être changé jusqu’à la ménopause. »

Le DIU en cuivre a un effet spermicide : les spermatozoïdes qui arrivent dans l’utérus sont neutralisés par le cuivre. Il en va de même pour l’ovocyte (l’ovule). Ce DIU ne contient PAS d’hormones. Zéro. Nada.

Le principal effet du DIU hormonal est d’épaissir les sécrétions du col de l’utérus afin d’empêcher le passage des spermatozoïdes. Il amincit l’endomètre (paroi intérieure de l’utérus), ce qui compromet l’implantation d’un oeuf fécondé (éventualité rare). « Chez certaines femmes, il endort aussi l’ovulation (mais c’est un effet inconstant) », ajoute Martin Winckler. (Lire la suite sur le blog (excellent) de madmoiZelle.com…)

diu,dispositif intra utérin,stérilet,martin winkler,contraception,réduction des risques de grossesses non désirées

Voir également sur les blogs de :

diu,dispositif intra utérin,stérilet,martin winkler,contraception,réduction des risques de grossesses non désirées

 


Les commentaires sont fermés.