28 mars 2013

De l'intime au social - Personnes en situation de handicap - Enjeux actuels

L'APAJH (Association pour adultes et jeunes handicapés) de Haute-Loire organise une journée d'étude le 3 avril prochain sur le thème "de l'intime au social, personnes en situation de handicap, enjeux actuels".

La journée se déroule à la Maison pour Tous de Brive-Charensac, de 9h à 17h30, elle est destinée à  tout public concerné par la situation de handicap : les personnes elles-mêmes, leur famille et entourage, les professionnels, les bénévoles, les partenaires...

La loi du 11 février 2005 ne semble pas être allée jusqu'au bout de ses applications, et paraît avoir laissé une part d'ombre sur la vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap.

La journée permettra d'interroger le chemin parcouru depuis la loi, les blocages, les enjeux, de bousculer peut-être les mentalités et les pratiques pour aller vers une société davantage capable de s'adapter.

Les intervenants de la journée apporteront leur éclairage à partir de leurs formations et expériences spécifiques :

Ryadh Sallem triple champion d'Europe de basket fauteuil.Il préside l'association CQFD, qui a pour obet de créer la rencontre entre personnes handicapées et personnes valides, et également entre les personnes handicapées elles-mêmes, en organisant une grande journée festive.

François Crochon, psychomotricien, sexologue et chef de projet du CeRHeS (notre blog devrait répondre à toutes vos interrogations concernant les objectifs et réalisations du CeRHeS).

Manuela Hesse, agrégée de philosophie, formée en psychothérapie familiale systémique, enseigne par ailleurs le tai chi chuan et le chi qong.

Jean-Marie Miramon, consultant, auteur, a notamment écrit : "penser le métier de directeur d'établissement social et medico-social : du politique à l'intime et de l'intime au politique".

Eve Gardien, sociologue, poursuit des recherches sur les situations de handicap, et particulièrement sur l'émergence de savoirs profanes.

François Lionnet, juriste et intéressé à la mise en place de la loi du 11 février 2005 dès ses débuts, dirige aujourd'hui la M.D.P.H de Haute-Loire et intervient dans différentes formations.

Guillaume Bats a décidé de rire de son handicap. Spécialiste de l'autodérision et de l'humour acide, il présentera en soirée son spectacle "attention à la tête". (A l'affiche du théâtre du Gymnase à Paris).

Présentation de la journée

Les commentaires sont fermés.