26 mai 2016

Dans(e) tous les sens

affiche du projet Dans(e) dans tous les sens

« Dans(e) tous les sens » sera le premier spectacle qui réunira la poésie, la danse, la musique, la peinture et le chant, de surcroît c'est un spectacle dont l'objectif est à la fois de séduire et de sensibiliser les spectateurs en leur faisant appréhender les différences et les handicaps sous un autre angle, afin de transcender la beauté en toute chose...

 

Vous pouvez soutenir ce magnifique projet à l'initiative de Marcel NUSS sur  kisskiss bankbank...

 

Dossier de présentation en PDF

 

 

Le droit en pratique : Vie affective et sexuelle en établissement psychiatrique

santé mentale,droit,vie affective et sexuelle,psychiatrie

"Le patient peut-il revendiquer un droit à la sexualité à l'hôpital ? Comment l'institution peut-elle mettre en place une organisation appropriée au respect de la vie privée des usagers tout en garantissant la qualité des soins et la sécurité des personnes . Repères juridiques et pratiques."

Un article à télécharger gratuitement sur le site de Santé mentale.fr...

25 mai 2016

“La Fabrique des garçons”: “On éduque les garçons à l’agressivité, à la compétition, à ne pas pleurer”

Lire la suite sur le site des InRocks...

Aidons ceux qui souffrent d'homophobie avec l'Homophobiol

"Homophobiol": la campagne décalée pour lutter avec humour contre l'homophobie 

Affichette_A3_TropAidé.jpg

C'est un nouveau médicament. Homophobiol, qui existe en patch ou en pastille à sucer "en cas de crise aiguë", est le "premier traitement de fond contre l'homophobie", assure la notice.

A l'occasion de la journée internationale contre l'homophobie et la transphobie ce mardi, l'association de lutte contre le sida Aides ainsi que son homologue belge Ex Æquo ont lancé une campagne décalée afin de lutter contre l'homophobie. "Grâce à Homophobiol et à sa formule révolutionnaire, la haine et le rejet ne seront bientôt plus une fatalité", clame le faux traitement, au coeur de la campagne.

La notice factice qui accompagne le pseudo médicament précise que ce "traitement de choc permettra enfin à des milliers de femmes et d'hommes de sortir de la spirale destructrice de l'homophobie" et de "lutter au quotidien contre les symptômes de l'homophobie latente (ou syndrome du "je-ne-suis-pas-homophobe-mais…")."

homophobie,transphobie,aides,ex equo,campagne sensibilisation,lutte contre le sida,humour

Lire la suite sur BFMTV...

L’influence de la psychose sur la sexualité, le couple et les enfants

L’influence de la psychose sur la sexualité, le couple et les enfants - 25 mai 2016

Lire la suite sur le blog de Noëlle NAVARRO